Sathiyan: Trop tôt pour commenter le report des Jeux olympiques de Tokyo – Foot 2020

115

Sathiyan Gnanasekaran, le pagayeur le mieux classé de l'Inde, estime qu'il est trop tôt pour décider si les Jeux olympiques doivent être reportés en raison de l'épidémie de coronavirus, ajoutant qu'en tant qu'athlète, il est prêt à respecter les directives du Comité International Olympique (CIO).

Le calendrier sportif mondial a été interrompu en raison de la pandémie de coronavirus, mais le CIO a insisté pour que les Jeux de Tokyo 2020 se déroulent dans quatre mois malgré les appels croissants pour un report.

Les événements mondiaux de football tels que l'Euro 2020 et la Copa America ont également été repoussés d'un an. «Je pense qu'il est trop tôt pour se prononcer là-dessus. Nous devrons attendre et voir », a déclaré Sathiyan à IANS de Chennai.

LIRE |
Weekly Digest (16-22 mars): Du message d'auto-isolement de Virat Kohli au report du French Open

Le n ° 31 Sathiyan vient de rentrer après avoir remporté une médaille d'argent en double masculin de l'Open de Hongrie, aux côtés du vétéran Sharath Kamal. "Si les choses ne s'améliorent pas, il y a de fortes chances que cela puisse être reporté car la santé des joueurs est certainement la priorité", a-t-il déclaré.

"En tant qu'athlète, je suis prêt à respecter tout ce que le CIO décidera", a ajouté le joueur de 27 ans. De nombreux athlètes se sont plaints du manque de possibilités d'entraînement maintenant, car tous sont confinés à leur domicile, la plupart des qualifications étant également annulées ou reportées.

La Fédération internationale de tennis de table (ITTF) ayant suspendu tous les événements jusqu'à la fin avril, l'épreuve de qualification olympique asiatique du mois prochain à Bangkok a également été reportée sine die. Sathiyan et Kamal, cependant, sont bien placés pour se qualifier sur la base de leur classement.

«Il y a certainement de l'incertitude et de nombreux tournois sont annulés. (Nous ne) pouvons pas non plus nous entraîner pleinement. Mais je peux comprendre que c'est une pandémie mondiale et que la santé devrait être la priorité », a déclaré Sathiyan.

Plus de 300 000 personnes ont contracté le nouveau coronavirus et au moins 12 944 sont décédées jusqu'à dimanche.