SES S.A .: Résultats semestriels 2020 – Foot 2020

42
Découvrez la méthode incroyable des Gains aux paris sportifs qui peut atteindre jusqu'à 1.800€ en 18 jours en jouant toujours la même mise sur chaque match ! Pas de martingale ! Pas d'artifice ! Que du simple et vrai ! Accédez à la méthode

LUXEMBOURG–() – SES S.A. a annoncé ses résultats financiers pour le semestre clos le 30 juin 2020.

Solide performance au premier semestre en ligne avec les attentes et poursuite de la croissance sous-jacente des Réseaux de + 7,1% sur un an(1,2)

  • Chiffre d'affaires de 947,5 millions d'euros, -1,5% en publié avec un chiffre d'affaires sous-jacent de 2,4%(1,2) inférieur au S1 2019

  • EBITDA ajusté(3) de 582,0 millions d'euros, -2,3% en publié (-3,5% à taux de change constant(2)) par rapport au S1 2019 et représentant un EBITDA ajusté(3) marge de 61,4% dont une baisse de 2,2% des charges opérationnelles courantes

Impact limité du COVID-19 au premier semestre reflétant la résilience des entreprises avec des mesures en place pour atténuer l'augmentation des vents contraires au deuxième semestre 2020

  • Actualisation des perspectives de chiffre d'affaires du groupe pour l'exercice 2020 à 1860 – 1900 millions d'euros(4) compte tenu de l'évolution attendue des revenus liés au COVID-19

  • EBITDA ajusté de l'exercice 2020(3) perspectives désormais 1120 – 1160 millions d'euros(4) dont 40 à 60 millions d’euros de mesures d’atténuation des coûts «exceptionnelles» spécifiques au COVID mises en œuvre pour protéger le résultat net

Visibilité considérablement accrue de 3,97 milliards USD de paiements accélérés de réinstallation provenant de la réaffectation de la bande C aux États-Unis et désormais entièrement incluse dans les projections financières de SES pour la première fois

  • Exécution complète du plan de transition en cours après l'élection unanime pour accélérer la compensation par les opérateurs de satellites avec des coûts de compensation totaux de 1,6 milliard USD et plus de 1,5 milliard USD devraient être remboursés à partir de la mi-2021

  • Le premier produit de délocalisation (lié à l'étape de réussite au quatrième trimestre 2021) à utiliser pour renforcer le bilan et le produit final (lié à l'étape de réussite au quatrième trimestre 2023) à utiliser pour un mélange entre le retour aux actionnaires, un bilan solide et toute valeur disciplinée – investissement relutif

L'activité Réseaux est prête à générer une croissance à long terme grâce au déploiement de SES-17 et d'une constellation O3b mPOWER améliorée

  • 1,8 milliard d'euros de CapEx de croissance (2020-2024), dont quatre satellites O3b mPOWER supplémentaires(5), réduisant l'investissement global grâce à la résilience au lancement, à une cadence de lancement améliorée, à une efficacité de constellation améliorée et à une expansion significative de la couverture et du débit. Accord avec Boeing pour collaborer au développement de solutions commerciales pour les clients gouvernementaux

  • 550 millions d'euros de CapEx différés de 2020-2021 et le total des CapEx (2020-2024) inchangé, tous deux par rapport aux prévisions de mars 2020

Progrès significatifs du programme de transformation «Simplifier et amplifier»

  • En bonne voie pour livrer 40 à 50 millions d'euros d'optimisations d'EBITDA annuels récurrents liés à Simplify & Amplify à partir de 2021, avec des mesures importantes prises au deuxième trimestre pour réduire l'empreinte, retarder, augmenter l'efficacité et supprimer des postes dans l'organisation

Bilan solide, liquidités fortes et politique financière disciplinée

  • Dette nette ajustée par rapport au BAIIA ajusté(3) ratio 3,3 fois(6) conformément à l'engagement de SES en faveur de la qualité investissement

  • Une obligation réussie de 400 millions d'euros en euros réduit les coûts d'intérêts futurs et garantit l'absence d'échéance significative de la dette senior avant 2023

______________________________

1 À l'exclusion des revenus périodiques et autres (présentés séparément) qui ne sont pas directement liés ou qui ne faussent pas les tendances commerciales sous-jacentes

2 À taux de change constant qui se réfère à des chiffres comparatifs retraités à la période courante FX pour neutraliser les variations de change

3 Hors charges de restructuration et charges opérationnelles comptabilisées dans le cadre de la reconversion de la bande C américaine

4 Les perspectives financières supposent un taux de change EUR / USD de 1 EUR = 1,15 USD, la santé nominale du satellite et le calendrier de lancement

5 Investissement supplémentaire total de 480 millions d'euros, dont 250 millions d'euros sur la période 2020-2024, le solde restant par la suite

6 Traite les obligations hybrides comme 50% de dette et 50% d'actions, selon la méthodologie de l'agence de notation

Steve Collar, PDG de SES, a commenté: «L'entreprise a bien performé au premier semestre de l'année, générant des revenus solides dans des conditions commerciales difficiles, tandis que les avantages des mesures proactives de réduction des coûts que nous avons prises au début du développement de COVID-19 sont également visibles dans nos résultats du premier semestre. . Nous avons été particulièrement heureux de signer un large accord de distribution avec BBC Studios au cours du trimestre, soulignant notre capacité à soutenir les clients premium à travers une gamme de méthodes de distribution par satellite et terrestre ainsi que des extensions significatives avec ProSieben en Allemagne et en Autriche. Du côté des réseaux, nous assistons à une reprise de nos activités gouvernementales après un premier semestre plus lent, avec une utilisation nouvelle et innovante de la constellation O3b pour le gouvernement américain parmi un certain nombre d'accords importants remportés et signés au deuxième trimestre.

Malgré la résistance dont notre entreprise a fait preuve au cours du premier semestre, nous ne sommes pas à l'abri de l'impact des verrouillages mondiaux sur un certain nombre de marchés que nous servons. Nous anticipons un ralentissement du rythme des affaires nouvelles au second semestre et avons mis à jour nos perspectives financières pour l'ensemble de l'année compte tenu des défis auxquels sont confrontés nombre de nos clients, notamment dans la Mobilité et les Sports & Evénementiel. Nous avons rapidement et tôt lancé des mesures exceptionnelles de réduction des coûts de 40 à 60 millions d'euros pour 2020 afin d'atténuer l'impact du COVID-19 sur nos résultats financiers et nous suivons bien cet objectif.

Au-delà du COVID-19, 2020 nous a vu faire de grands progrès dans nos efforts de plus de deux ans pour réutiliser le spectre aux États-Unis pour la 5G tout en protégeant les communautés de diffusion que nous servons. À la suite du rapport et de l'ordonnance de la FCC en février et de la décision subséquente de tous les opérateurs d'adopter la compensation accélérée en mai, nous exécutons fermement tous les éléments de notre plan de compensation et de transition. Nous intégrons pour la première fois l'impact financier du projet C-Band dans nos états financiers, y compris une visibilité directe à près de 4 milliards USD en paiements accélérés de déménagement.

Nous sommes également à presque un an des lancements de SES-17 et O3b mPOWER, deux programmes qui sous-tendent notre architecture réseau multi-orbite, évolutive et compatible cloud qui entraînera une croissance future significative de notre activité Réseaux, une entreprise qui a a déjà enregistré une croissance de 25% au cours des trois dernières années. Nous avons ajouté quatre satellites supplémentaires à la constellation O3b mPOWER prévue, ajoutant de la résilience, une cadence de lancement améliorée et une augmentation de 90% du débit de la constellation tout en maintenant notre enveloppe globale de capex globalement plate. De manière significative, SES et Boeing ont convenu de collaborer au développement d'offres de services à base commerciale pour les utilisateurs gouvernementaux, y compris le développement et la démonstration de l'interopérabilité multi-orbite.

Notre programme de transformation mondiale, Simplify & Amplify, est en bonne voie pour réaliser des réductions de coûts annualisées de 40 à 50 millions d'euros à partir de 2021 grâce à une combinaison de concentration accrue, de réduction de l'empreinte et d'améliorations de l'efficacité à grande échelle. Nous avons encore renforcé notre position de financement avec une réduction de la dette nette de 6% en glissement annuel et un nouvel Euro Bond de 400 millions d'euros réduisant le coût de la dette et améliorant le profil de maturité de la dette, sans échéances importantes de dette senior à refinancer avant 2023. Dans l'ensemble, nous sommes satisfaits des progrès que nous accomplissons en tant qu'entreprise dans une année difficile et dominée par une pandémie.

Enfin, au nom de tout le monde chez SES, aujourd'hui comme au cours des 25 dernières années, je tiens à rendre hommage à Romain Bausch, qui a décidé de quitter le conseil d'administration de SES après un quart de siècle de service, de dévouement et succès, d’abord en tant que PDG et ensuite en tant que président. Alors que nous construisons la vision future de SES, nous nous appuyons sur les épaules de géants et nous ne pourrions être plus reconnaissants et reconnaissants pour l'héritage que Romain a créé.

Faits saillants commerciaux et financiers

SES utilise régulièrement des mesures alternatives de performance (APM) pour présenter la performance du Groupe et estime que ces APM sont pertinentes pour améliorer la compréhension de la performance financière et de la situation financière. Pour plus de détails, reportez-vous aux pages 8-12.

Millions d'euros

1er semestre 2020

1er semestre 2019

∆ tel que rapporté

∆ à FX constant

Taux de change moyen EUR / USD

1.10

1.13

Revenu

947,5

961,4

-1,5%

-2,6%

EBITDA ajusté

582,0

595,9

-2,3%

-3,5%

Bénéfice net

86,4

169,2

-48,9%

n / a

  • Le chiffre d'affaires du groupe S1 2020 de 947,5 millions d'euros (-2,6% à taux de change constant par rapport à la période précédente) comprend 8,8 millions d'euros de revenus périodiques et autres (S1 2019: 10,8 millions d'euros). Le chiffre d'affaires sous-jacent (hors périodiques et autres) a diminué de 2,4% (d'une année sur l'autre à taux de change constant) à 938,7 millions d'euros.

  • Le chiffre d'affaires sous-jacent vidéo de 559,3 millions d'euros (-8,0% à taux de change constant) reflète la combinaison de la baisse du chiffre d'affaires de la distribution (-7,4%), du “ juste dimensionnement '' des capacités par les clients des marchés matures et de la décision de réduire l'exposition à faible marge des activités de services vidéo contribuant à la baisse du chiffre d'affaires des Services (-9,6%).

  • Le chiffre d'affaires sous-jacent Réseaux a progressé, pour la troisième année consécutive, de 7,1% à taux de change constant à 379,4 millions d'euros avec une croissance à deux chiffres de la mobilité (+ 22,6%) et un retour à la croissance des données fixes (+ 4,6%), tandis que le gouvernement ( -1,0%) devrait bénéficier de nouvelles affaires qui contribueront au chiffre d'affaires à partir du second semestre 2020.

  • L'EBITDA ajusté de 582,0 millions d'euros a représenté une marge d'EBITDA ajusté de 61,4% (S1 2019: 62,0%). L'EBITDA ajusté exclut une charge de restructuration de 21,7 millions d'euros liée au programme de transformation Simplify & Amplify (S1 2019: 11,4 millions d'euros) et la reconnaissance de 13,6 millions d'euros (S1 2019: néant) de charges opérationnelles liées à la reconversion accélérée de US C -Spectre de bande.

  • Charges opérationnelles S1 2020 (hors restructuration et bande C) en ligne avec S1 2019 à 365,5 millions d'euros. Cela inclut une charge non récurrente de 8,1 millions d'euros liée à la reconnaissance de l'impôt sur la fortune luxembourgeois au premier semestre 2020 qui compense la contribution positive à l'EBITDA du groupe d'une réduction de 2,2% (en glissement annuel) des charges opérationnelles récurrentes.

  • La réduction du bénéfice net à 86,4 millions d'euros au S1 2020 reflète principalement la combinaison de la baisse de l'EBITDA publié (y compris les frais de restructuration et de bande C mentionnés ci-dessus) et des pertes de change nettes par rapport au S1 2019, qui comprenait également un avantage d'impôt sur le résultat. de 22,4 millions d'euros. Ces éléments ont contrebalancé la contribution positive de la baisse des amortissements et des charges d'intérêts nettes.

  • La trésorerie nette générée par les activités opérationnelles de 411,9 millions d'euros (S1 2019: 553,5 millions d'euros) représente 75,3% de l'EBITDA (S1 2019: 94,7%). La comparaison d'une année sur l'autre a été principalement influencée par les variations du fonds de roulement.

  • La dette nette publiée de 3398 millions d'euros au 30 juin 2020 est inférieure de 6% à celle du 30 juin 2019, tandis que la maturité moyenne pondérée de la dette est passée à 7,7 ans (S1 2019: 7,3 ans) et le coût d'intérêt moyen pondéré réduit à 3,3% (S1 2019: 3,6 %). Le ratio dette nette ajustée / EBITDA ajusté de 3,3 fois (dont 50% des obligations hybrides sous forme de dette, selon la méthodologie de l'agence de notation) était plus faible (S1 2019: 3,5 fois).

  • Le carnet de commandes entièrement protégé au 30 juin 2020 était de 5,9 milliards d'euros (carnet de commandes brut de 6,4 milliards d'euros en incluant le carnet de commandes soumis à des clauses de rupture contractuelles).

  • En juin 2020, SES a annoncé la décision de Ferdinand Kayser de prendre sa retraite à la fin de 2020, le PDG Steve Collar assumant la responsabilité directe de l'activité vidéo à partir du 1er juillet 2020. Thai Rubin a été nommé Chief Legal Officer pour succéder à John Purvis, qui restera un membre important de l’équipe juridique à temps partiel. Par ailleurs, Romain Bausch a démissionné du Conseil d'administration de SES en juillet 2020 après avoir consacré plus de 25 ans au service de l'entreprise.

Mise à jour sur la réponse à la pandémie mondiale de COVID-19 et perspectives financières

SES a continué d'exécuter une série de mesures pour assurer la sécurité des employés et la continuité des opérations commerciales, y compris une politique mondiale de “ travail à domicile '' mise en œuvre en mars 2020 avant toute réglementation gouvernementale, et des plans d'urgence bien établis et testés dans toutes les installations techniques du monde entier. . Tous les centres d'exploitation du réseau SES restent à 100% en service et opérationnels.

Au 30 juin 2020, la situation financière du groupe comprend 366,8 millions d'euros de trésorerie et équivalents de trésorerie, une facilité de crédit renouvelable de 1,2 milliard d'euros qui reste non tirée et aucune échéance significative de dette senior devant être refinancée avant 2023 suite à la réussite d'une nouvelle Obligation de 400 millions d'euros à échéance 2028 avec un coupon annuel de 2,0%.

La nature fixe et à long terme des contrats commerciaux de SES offre une visibilité et une sécurité solides des flux de trésorerie, comme en témoigne le carnet de commandes entièrement protégé de 5,9 milliards d'euros au 30 juin 2020. Alors que les résultats financiers du premier semestre 2020 n'ont pas été largement affectés par COVID-19, les vents contraires de la pandémie mondiale devraient avoir un impact sur les performances de SES au cours du second semestre 2020 et, par conséquent, sur les perspectives financières (en supposant un taux de change EUR / USD de 1 EUR = 1,15 USD, la santé nominale du satellite et le calendrier de lancement) pour l'année 2020 complète est mis à jour comme suit:

  • Chiffre d'affaires du groupe: 1 860 – 1 900 millions d'euros (de 1 920 à 2 000 millions), y compris des revenus vidéo de 1090 à 1110 millions d'euros et des revenus Réseaux de 770 à 790 millions d'euros (respectivement de 1110 à 1150 millions d'euros et 800 à 840 millions d'euros). Au 30 juin 2020, près de 95% des perspectives de chiffre d'affaires du groupe actualisées pour l'exercice 2020 sont déjà engagées contractuellement.
  • EBITDA ajusté: 1120 – 1160 millions d'euros (de 1150 à 1210 millions d'euros) dont 40 à 60 millions d'euros d'actions spécifiques d'atténuation des coûts COVID-19 qui ont été mises en œuvre au cours du premier semestre 2020 et qui ne devraient actuellement pas se reproduire après 2020. Les perspectives d'EBITDA ajusté excluent une charge de restructuration de 40 millions d'euros et des frais d'exploitation non remboursables de la bande C de 25 millions d'euros.

Mise à jour sur les facteurs de valeur SES

Fournir une valeur actionnariale substantielle grâce à la réaffectation du spectre de la bande C aux États-Unis

Le 26 mai 2020, SES a choisi de libérer une partie du spectre de la bande C aux États-Unis conformément au calendrier accéléré détaillé dans le rapport final et l'ordonnance de la Federal Communications Commission (FCC) des États-Unis. L'exécution de la compensation nécessitera un investissement d'environ 1,6 milliard USD, dont environ 1,5 milliard USD devraient être remboursés par le biais de la chambre de compensation prévue dans le rapport final et l'ordonnance de la FCC. Les 80 millions USD restants de coûts non remboursables totaux devraient avoir un impact sur l'EBITDA déclaré d'environ 30 millions EUR en 2020, puis diminuer légèrement sur la période 2021-2023.

La grande majorité de cet investissement sera placée auprès de fournisseurs américains, y compris la sélection de Northrup Grumman et de la société Boeing pour livrer quatre nouveaux satellites qui seront lancés par SpaceX et United Launch Alliance, tandis que Thales Alenia Space a été contracté pour la fourniture de deux satellites pour s'assurer que SES peut respecter les délais stricts fixés par la FCC. Conformément à l'engagement ferme de SES à maintenir le statut de catégorie investissement, la société a obtenu des délais de paiement différés avec les fournisseurs participant aux programmes satellites associés à la compensation accélérée, avant le remboursement par la chambre de compensation.

SES a l'intention de respecter les délais prévus dans l'ordonnance FCC, qui autorise l'entreprise à recevoir jusqu'à 3,97 milliards USD de paiements de déménagement accéléré. Le premier paiement de 0,98 milliard USD, à gagner au quatrième trimestre 2021 et devrait être versé au premier trimestre 2022, sera entièrement utilisé pour renforcer le bilan, tandis que le paiement de 2,99 milliards USD, à gagner au quatrième trimestre 2023 et prévu au Le premier trimestre 2024 sera utilisé pour un mix entre le retour aux actionnaires, un bilan solide et tout investissement discipliné relutif de valeur.

Investir dans une croissance future rentable

Aujourd'hui, SES a annoncé un investissement dans quatre satellites O3b mPOWER supplémentaires, étendant la constellation à 11 satellites. Le coût total de l'investissement supplémentaire est de 480 millions d'euros, dont 250 millions d'euros sur la période 2020-2024 et les dépenses restantes par la suite. L'investissement réduira davantage les risques du projet dans son ensemble et améliorera l'efficacité de la constellation, augmentera le débit total de 90% et élargira la couverture géographique. Alors que SES étend la constellation O3b mPOWER, Boeing et SES ont convenu de collaborer pour développer des offres de services à base commerciale pour le gouvernement américain qui tirent parti des capacités combinées multi-orbites, multi-fréquences et à haut débit des entreprises, y compris la démonstration de l'interopérabilité entre et l'utilisation de l'architecture flexible et ouverte d'O3b mPOWER pour prendre en charge les formes d'onde et les capacités d'intérêt pour les utilisateurs gouvernementaux. »

En incluant l'investissement ci-dessus, les dépenses d'investissement (représentant la trésorerie nette absorbée par les activités d'investissement hors acquisitions et investissements financiers) devraient désormais s'établir à 310 millions d'euros en 2020, 850 millions d'euros en 2021, 970 millions d'euros en 2022, 550 millions d'euros en 2023 et 250 millions d'euros en 2024. Par rapport aux prévisions fournies avec les résultats annuels 2019, 550 millions d'euros sont reportés de 2020 et 2021 aux années suivantes, tandis que les investissements totaux sont en ligne et représentent un investissement global de 2,9 milliards d'euros sur la période 2020-2024 dont 60% concernent les investissements de croissance et 40% le remplacement des actifs existants. Aucun autre investissement de croissance n'est actuellement prévu.

Transformer SES – Simplifier et amplifier

Lancé début 2020, le programme de transformation de SES – Simplify & Amplify – comprend quatre éléments, dont un objectif récurrent d'optimisation de l'EBITDA qui passe à 40 à 50 millions d'euros par an à partir de 2021.

  • Créez des verticales pure-play: une équipe dédiée comprenant 70 ressources équivalentes à temps plein est en place et s'exécute sur l'opportunité de transformation de remodeler le paysage 5G aux États-Unis; protéger les quartiers de diffusion et les clients existants en bande C et réaliser une valeur actionnariale substantielle pour SES. L'enquête précédemment annoncée sur la séparation potentielle des activités Vidéo et Réseaux au sein de SES est en cours avec des résultats attendus au S2.
  • Concentrez-vous sur les points forts: en juillet 2020, nous avons apporté un certain nombre de changements à l'exploitation et à l'orientation de notre activité vidéo, notamment la création d'une unité unique chargée de diriger nos activités en Allemagne, en Autriche et en Suisse, notre plus grand marché. SES détient une part de marché significative en Allemagne et exploite avec succès une activité B2C en HD + qui a généré un chiffre d'affaires cumulé de plus d'un milliard d'euros pour SES depuis sa création.
  • Simplifiez les opérations: SES fermera ses bureaux à Bruxelles, au centre de Londres, sur l'île de Man, à Varsovie et à Zurich, redistribuant les activités de ces sites vers d'autres bureaux à Kiev, Stockholm, Stockley Park à Londres et La Haye ainsi qu'à son siège à Luxembourg. SES a également lancé un programme de retraite progressive volontaire et est en train de recycler et de réaligner ses ressources en interne vers des opportunités de marché futures de grande valeur. Dans l'ensemble, ces changements auront un impact entre 10% et 15% de sa base mondiale d'employés.
  • Innover pour l'avenir: Une organisation interfonctionnelle a été mise en place pour conduire une approche unifiée du cloud et permettre à SES de devenir une partie intégrante de la transformation cloud des clients. Cela faisait suite à la création d'un «pôle d'innovation» pour co-créer des solutions avec nos clients et partenaires et développer les technologies et les modèles commerciaux futurs.

L’engagement de SES dans une politique financière disciplinée

SES se concentre sur une croissance durable et rentable et sur la création de valeur. En tandem avec des priorités stratégiques claires et en se concentrant sur l'exécution, SES entend maintenir l'engagement d'adhérer à la politique financière qui repose sur quatre grandes priorités:

Priorité

Politique

Perspective

Investissement discipliné

  • Dépenses en capital de remplacement pour soutenir un portefeuille d'activités rentable

  • Opportunités d'investissements de croissance à valeur ajoutée et disciplinées

  • Taux critique de rendement interne (TRI) supérieur à 10% (après impôt) sur l'horizon d'investissement

  • CapEx annuel de remplacement limité de 220 millions d'euros (moyenne 2020-2024)

  • Investissements de croissance attendus représentant un investissement total de 1,8 milliard d'euros sur la période 2020-2024) suivis par des CapEx de croissance nettement inférieurs anticipés

Maintenir un bilan solide

  • Maintenir un bilan solide conforme aux ratios de bonne qualité, permettant un accès continu à un large éventail de sources de financement et en maintenant un faible coût de financement

  • Ratio dette nette / EBITDA ajusté inférieur à 3,3 fois

Retour en espèces aux actionnaires

  • Dividende 2019 de 0,4 EUR par action A payé en avril 2020 (paiement total de 182 millions EUR)

Utiliser l'excès

en espèces

  • Utiliser tout excédent de trésorerie de la manière la plus optimale au profit des actionnaires

  • Premier versement de l'incitatif à la relocalisation de la bande C (0,98 milliard USD avant impôts lié à l'étape de réussite au quatrième trimestre 2021) à utiliser pleinement pour renforcer le bilan

  • Deuxième paiement de l'incitation à la relocalisation de la bande C (2,99 milliards USD avant impôts liés à l'étape de réussite au quatrième trimestre 2023) à utiliser pour un mélange entre le rendement pour les actionnaires, un bilan solide et tout investissement discipliné relutif de valeur

Performance opérationnelle et commentaire

CHIFFRE D'AFFAIRES PAR UNITÉ D'AFFAIRES

Revenus (déclarés)

∆ (en glissement annuel) à taux de change constant

Millions d'euros

T1 2020

T2 2020

1er semestre 2020

T1 2020

T2 2020

1er semestre 2020

Distribution vidéo

211,5

211,4

422,9

-8,5%

-6,6%

-7,6%

– Sous-jacent

211,5

211,4

422,9

-8,2%

-6,6%

-7,4%

– Périodique

n / m

n / m

n / m

Services vidéo

70,4

66,0

136,4

-6,7%

-12,5%

-9,6%

– Sous-jacent

70,4

66,0

136,4

-6,7%

-12,5%

-9,6%

– Périodique

n / m

n / m

n / m

Vidéo (total)

281,9

277,4

559,3

-8,1%

-8,1%

-8,1%

– Sous-jacent

281,9

277,4

559,3

-7,8%

-8,1%

-8,0%

– Périodique

n / m

n / m

n / m

Gouvernement

69,8

71,7

141,5

-0,5%

-3,8%

-2,2%

– Sous-jacent

69,8

71,4

141,2

-0,5%

-1,5%

-1,0%

– Périodique

0,3

0,3

n / m

n / m

n / m

Données fixes

69,1

61,7

130,8

14,3%

+ 4,9%

+ 9,6%

– Sous-jacent

61,4

61,7

123,1

+ 1,6%

+ 7,9%

+ 4,6%

– Périodique

7,7

7,7

n / m

n / m

n / m

Mobilité

57,7

57,4

115,1

+ 13,6%

+ 16,9%

+ 15,2%

– Sous-jacent

57,7

57,4

115,1

+ 28,8%

+ 16,9%

+ 22,6%

– Périodique

n / m

n / m

n / m

Réseaux (total)

196,6

190,8

387,4

+ 8,4%

+ 4,6%

+ 6,4%

– Sous-jacent

188,9

190,5

379,4

+ 7,7%

+ 6,5%

+ 7,1%

– Périodique

7,7

0,3

8,0

n / m

n / m

n / m

Total

478,5

468,2

946,7

-2,0%

-3,3%

-2,6%

– Sous-jacent

470,8

467,9

938,7

-2,2%

-2,6%

-2,4%

– Périodique

7,7

0,3

8,0

n / m

n / m

n / m

Autre

0,4

0,4

0,8

n / m

n / m

n / m

Total du groupe

478,9

468,6

947,5

-1,9%

-3,3%

-2,6%

Vidéo: 59% du chiffre d'affaires du groupe (S1 2019: 63%)

Au 30 juin 2020, SES diffusait un total de 8 302 chaînes de télévision aux téléspectateurs du monde entier, dont 2 948 chaînes en Haute Définition et Ultra Haute Définition (+ 2% d'une année sur l'autre). 68% du total des chaînes de télévision sont désormais diffusées en MPEG-4 et 4% supplémentaires en HEVC.

Distribution vidéo

Le chiffre d’affaires sous-jacent du premier semestre 2020, à 422,9 millions d’euros, est en baisse de 7,4% d’une année sur l’autre à taux de change constant, principalement impacté par la capacité de «bon dimensionnement» des clients directs à domicile et câble sur les marchés matures. En Europe, de modestes réductions de volume sur certains renouvellements à long terme obtenus à la fin de 2019 ont entraîné une baisse des revenus (d'une année sur l'autre). Néanmoins, les taux d’utilisation dans les principaux quartiers européens de la vidéo de SES restent élevés. Les revenus nord-américains ont été principalement touchés par le «bon dimensionnement» continu du volume dans les quartiers câblés américains et par la réduction des activités de gros, ce qui a entraîné une baisse des revenus d'une année sur l'autre. Des environnements commerciaux difficiles sur des marchés spécifiques ont conduit à une réduction globale des revenus (d'une année sur l'autre) des revenus de distribution internationale.

Services vidéo

Le chiffre d'affaires sous-jacent de 136,4 millions d'euros au premier semestre 2020 est en baisse de 9,6% d'une année sur l'autre à taux de change constant. Le passage continu des solutions matérielles à des solutions logicielles en partenariat avec les fabricants de téléviseurs et une modeste réduction du nombre d'abonnés payants ont entraîné une baisse des revenus HD + (d'une année sur l'autre). Dans le reste du segment des services (anciennement MX1), la décision de réduire l'exposition aux activités à faible marge et le report ou l'annulation de nombreux sports et événements en raison de la pandémie mondiale COVID-19 ont conduit à une baisse globale (d'une année sur l'autre) revenu.

Réseaux: 41% du chiffre d'affaires du groupe (S1 2019: 37%)

Gouvernement

Le chiffre d'affaires sous-jacent de 141,2 millions d'euros est en baisse de 1,0% à taux de change constant par rapport au premier semestre 2019 qui avait bénéficié de revenus supplémentaires liés à l'achèvement de certains projets institutionnels marqués par des jalons dans le gouvernement mondial. Les revenus du gouvernement américain ont légèrement augmenté (d'une année sur l'autre) et devraient bénéficier de la contribution future de nouvelles activités déjà sécurisées et s'exécutant sur un pipeline commercial solide, pour les solutions de réseau supplémentaires compatibles MEO et GEO. En excluant les projets liés à des jalons mentionnés ci-dessus, les revenus du gouvernement mondial sont stables (d'une année sur l'autre).

Données fixes

Le chiffre d'affaires sous-jacent a augmenté de 4,6% (d'une année sur l'autre) à taux de change constant à 123,1 millions d'euros au premier semestre 2020. La croissance dans les Amériques a été soutenue par de nouveaux services gérés supplémentaires aux entreprises de télécommunications de premier rang et aux opérateurs de réseaux mobiles pour déployer des réseaux 4G et projets de WiFi rural financés par le gouvernement. Le déploiement réussi des services d’accès à large bande et de connectivité mobile dans les communautés rurales pour le compte des clients de SES, en utilisant notamment les capacités à haut débit SES-12 et MEO, a contribué à la croissance (année après année) en Asie-Pacifique. Outre la contribution positive des nouvelles activités dans l'énergie et des premiers revenus du cloud, ceux-ci ont plus que compensé la baisse des revenus de capacité de gros (d'une année sur l'autre) en Europe et en Afrique.

Mobilité

Le chiffre d'affaires sous-jacent a augmenté de 22,6% (d'une année sur l'autre) à taux de change constant à 115,1 millions d'euros avec une croissance à deux chiffres dans l'aéronautique et le maritime. La forte croissance (d'une année sur l'autre) dans l'aéronautique a reflété l'impact sur l'année de l'importante nouvelle activité signée en 2019 et utilisant notamment le réseau aéronautique basé sur SES-15, SES-14 et SES Ka, ainsi que les services de connectivité fournis à le segment de l'aviation d'affaires. De même, la pleine contribution aux revenus des services étendus avec les principaux clients des croisières a continué de générer une forte croissance (d'une année sur l'autre) dans le segment maritime.

La grande majorité des contrats commerciaux de SES, y compris dans la mobilité, étant fixes, les performances du premier semestre 2020 n’ont pas été affectées par l’impact du COVID-19 sur les clients et les marchés finaux desservis par SES dans les segments Croisière et Aviation commerciale. Néanmoins, il est prévu que le développement à la fois des revenus existants et du rythme des nouvelles affaires sera impacté au cours de la seconde moitié de 2020.

Capacité future des satellites

Satellite

Région

Application

Date de lancement

SES-17

Amériques

Données fixes, mobilité, gouvernement

T3 2021

O3b mPOWER (satellites 1-3)

Global

Données fixes, mobilité, gouvernement

T3 2021

O3b mPOWER (satellites 4-6)

Global

Données fixes, mobilité, gouvernement

T1 2022

O3b mPOWER (satellites 7-9)

Global

Données fixes, mobilité, gouvernement

H2 2022

O3b mPOWER (satellites 10-11)

Global

Données fixes, mobilité, gouvernement

H2 2024

COMPTE DE RÉSULTAT CONSOLIDÉ

SIX MOIS TERMINÉS LE 30 JUIN

Millions d'euros

2020

2019

Revenu

947,5

961,4

Dépenses d'exploitation

(400,8)

(376,9)

EBITDA

546,7

584,5

Amortissements et charges de dépréciation

(319,1)

(323,0)

Frais d'amortissement

(43,6)

(45,3)

Bénéfice d'exploitation

184,0

216,2

Coûts de financement nets

(90,7)

(81,4)

Bénéfice avant impôt

93,3

134,8

La charge d'impôt sur le revenu

(11,3)

22,4

Profit apres taxes

82,0

157,2

Intérêts non-majoritaires

4.4

12,0

Bénéfice attribuable aux actionnaires de SES

86,4

169,2

Résultat de base par action (en EUR) (1)

Actions de classe A

0,14

0,32

Actions de classe B

0,05

0,13

Résultat dilué par action (en EUR) (1)

Actions de classe A

0,14

0,32

Actions de classe B

0,05

0,13

1) Le bénéfice par action est calculé en divisant le bénéfice attribuable aux propriétaires de la société mère par le nombre moyen pondéré d'actions en circulation au cours de l'année, ajusté pour refléter les droits économiques de chaque catégorie d'actions. Aux fins du calcul du BPA uniquement, le bénéfice net de l'exercice attribuable aux actionnaires ordinaires a été ajusté pour inclure le coupon hypothétique, net d'impôt, sur les obligations perpétuelles de 24,3 millions d'euros (S1 2019: 24,2 millions d'euros)

Millions d'euros

2020

2019

EBITDA ajusté

582,0

595,9

Dépenses d'exploitation de la bande C

(13,6)

Frais de restructuration

(21,7)

(11,4)

EBITDA

546,7

584,5

ÉTAT DE LA SITUATION FINANCIÈRE CONSOLIDÉE

Millions d'euros

30 juin 2020

31 décembre 2019

Immobilisations corporelles

4 899,4

5 185,9

Actifs en cours de construction

1 163,6

923,7

Immobilisations incorporelles

4 681,5

4 685,2

Autres actifs financiers

9,8

11,8

Clients et autres débiteurs

273,4

285,5

Coûts des contrats clients différés

13,7

17,7

Actifs d'impôts différés

279,5

260,5

Total des actifs non courants

11 320,9

11 370,3

Inventaires

20,7

30,5

Clients et autres débiteurs

550,4

590,1

Coûts des contrats clients différés

11,8

17,9

Prépaiements

62,6

62,2

Dérivés

0,3

Impôt sur le revenu à recevoir

4.2

6,9

Trésorerie et équivalents de trésorerie

366,8

1 155,3

Le total des actifs courants

1 016,8

1 862,9

Total des actifs

12 337,7

13 233,2

Capitaux propres attribuables aux propriétaires de la société mère

6 047,1

6 173,4

Intérêts non-majoritaires

78,6

83,1

Total des capitaux propres

6 125,7

6 256,5

Emprunts

3 065,0

3 737,2

Des provisions

13.2

14,0

Revenus différés

271,8

316,6

Passifs d'impôts différés

359,0

359,5

Autres passifs à long terme

125,8

168,2

Dettes de location

26,2

29,7

Fournisseurs d'immobilisations

742,8

622,5

Total des passifs non courants

4 603,8

5 247,7

Emprunts

699,4

691,1

Des provisions

60,2

48,6

Revenus différés

400,4

467,0

Fournisseurs et autres créditeurs

266,6

351,2

Dettes de location

11,3

11.2

Fournisseurs d'immobilisations

137,8

134,8

Dettes fiscales

32,5

25,1

Total des passifs courants

1 608,2

1 729,0

Responsabilités totales

6 212,0

6 976,7

Total capitaux propres et passifs

12 337,7

13 233,2

TABLEAU DES FLUX DE TRÉSORERIE CONSOLIDÉ

SIX MOIS TERMINÉS LE 30 JUIN

Millions d'euros

2020

2019

Bénéfice avant impôt

93,3

134,8

Taxes payées au cours de l'année

(12,8)

(39,7)

Ajustement pour éléments non monétaires

447,6

432,4

Résultat opérationnel consolidé ajusté

528,1

527,5

Modifications du fonds de roulement

(116,2)

26,0

Trésorerie nette générée par les activités opérationnelles

411,9

553,5

Paiements d'achats d'actifs incorporels

(21,9)

(12,0)

Paiements d'achats d'immobilisations corporelles

(129,9)

(159,6)

Autres activités d'investissement

(1,1)

(2,1)

Trésorerie nette absorbée par les activités d'investissement

(152,9)

(173,7)

Cash flow libre avant activités de financement

259,0

379,8

Remboursement des emprunts

(670,6)

(458,5)

Coupon payé sur une obligation perpétuelle

(65,6)

(65,6)

Dividendes payés sur les actions ordinaires (1)

(182,1)

(326,7)

Dividendes payés aux intérêts minoritaires

(0,5)

Intérêts payés sur les emprunts

(108,6)

(113,7)

Paiements pour l'acquisition d'actions propres

(8,9)

(20,3)

Produit des actions propres vendues et levées d'options d'achat d'actions

5,3

26,1

Paiements de location

(6,5)

(5,1)

Paiements liés aux changements de participation dans les filiales

(7,3)

Trésorerie nette absorbée par les activités de financement

(1 044,3)

(964,3)

Cash flow libre après activités de financement

(785,3)

(584,5)

Mouvements nets de change

(3,2)

(2,1)

Augmentation nette de la trésorerie et des équivalents de trésorerie

(788,5)

(586,6)

Trésorerie et équivalents de trésorerie en début d'année

1 155,3

909,1

Trésorerie et équivalents de trésorerie à la fin de l'année

366,8

322,5

1) Net des dividendes reçus sur actions propres de 2,0 millions d'euros (S1 2019: 4,2 millions d'euros)

COMPTE DE RÉSULTAT TRIMESTRIEL (TEL QUE PUBLIÉ)

Millions d'euros

T1 2019

T2 2019

T3 2019

T4 2019

T1 2020

T2 2020

Taux de change moyen EUR / USD

1,15

1.12

1.12

1.10

1.11

1.10

Revenu

480,6

480,8

490,5

532,0

478,9

468,6

Dépenses d'exploitation

(190,5)

(186,4)

(185,4)

(205,0)

(194,2)

(206,6)

EBITDA

290,1

294,4

305,1

327,0

284,7

262,0

Amortissements et charges de dépréciation

(156,4)

(166,6)

(168,1)

(205,8)

(158,3)

(160,8)

Amortissement et dépréciation

(20,5)

(24,8)

(20,6)

(88,4)

(22,1)

(21,5)

Bénéfice d'exploitation

113,2

103,0

116,4

32,8

104,3

79,7

Marge bénéficiaire d'exploitation

23,6%

21,4%

23,7%

6,2%

21,8%

17,0%

Coûts de financement nets

(37,8)

(43,6)

(33,0)

(51,5)

(46,3)

(44,4)

Bénéfice avant impôt

75,4

59,4

83,4

(18,7)

58,0

35,3

Avantage / (dépense) d'impôt sur le revenu

(7,2)

29,6

(6,4)

60,5

(9,7)

(1,6)

Intérêts non-majoritaires

4.0

8,0

3,7

4,5

2,5

1,9

Bénéfice attribuable aux propriétaires de la société mère

72,2

97,0

80,7

46,3

50,8

35,6

Résultat de base par action (en EUR) (1)

Actions de classe A

0,13

0,19

0,15

0,07

0,09

0,05

Actions de classe B

0,05

0,07

0,07

0,03

0,03

0,02

EBITDA ajusté

298,4

297,5

307,9

333,4

287,8

294,2

Marge EBITDA ajustée

62,1%

61,9%

62,8%

62,7%

60,1%

62,8%

Dépenses d'exploitation de la bande C

(13,6)

Frais de restructuration

(8,3)

(3,1)

(2,8)

(6,4)

(3,1)

(18,6)

EBITDA

290,1

294,4

305,1

327,0

284,7

262,0

1) Le bénéfice par action est calculé en divisant le bénéfice attribuable aux propriétaires de la société mère par le nombre moyen pondéré d'actions en circulation au cours de l'année, ajusté pour refléter les droits économiques de chaque catégorie d'actions. Aux seules fins du calcul du BPA, le bénéfice net de l'exercice attribuable aux actionnaires ordinaires a été ajusté pour inclure le coupon, net d'impôt, sur les obligations perpétuelles. Le bénéfice par action dilué n'est pas significativement différent du résultat de base par action

RÉSULTAT D'EXPLOITATION TRIMESTRIEL (À CONSTANT FX)

Millions d'euros

T1 2019

T2 2019

T3 2019

T4 2019

T1 2020

T2 2020

Taux de change moyen EUR / USD

1.10

1.10

1.10

1.10

1.10

1.10

Revenu

489,8

484,7

494,0

530,8

480,3

468,6

Dépenses d'exploitation

(195,1)

(187,3)

(186,9)

(205,0)

(194,5)

(206,6)

EBITDA

294,7

297,4

307,1

325,8

285,8

262,0

Depreciation and impairment expense

(160.4)

(168.8)

(170.1)

(205.3)

(159.1)

(160.8)

Amortisation and impairment expense

(20,7)

(24.8)

(20,7)

(88.5)

(22,2)

(21,5)

Operating profit

113.6

103.8

116.3

32.0

104.5

79.7

EBITDA ajusté

303.0

300.6

309.9

332.2

288.9

294.2

C-Band operating expenses

(13,6)

Restructuring expenses

(8,3)

(3,2)

(2,8)

(6.4)

(3,1)

(18.6)

EBITDA

294.7

297.4

307.1

325.8

285.8

262.0

ALTERNATIVE PERFORMANCE MEASURES

SES regularly uses Alternative Performance Measures (APM) to present the performance of the Group and believes that these APMs are relevant to enhance understanding of the financial performance and financial position. These measures may not be comparable to similarly titled measures used by other companies and are not measurements under IFRS or any other body of generally accepted accounting principles, and thus should not be considered substitutes for the information contained in the Group’s financial statements.

Alternative Performance Measure

Définition

EBITDA ajusté

EBITDA adjusted to exclude material exceptional and non-recurring items. In 2020 the primary exceptional and non-recurring items are restructuring charges announced in the framework of SES’ ‘Simplify and Amplify’ programme, and the net impact of the repurposing of U.S. C-Band spectrum.

Adjusted Net debt to Adjusted EBITDA

Adjusted net debt to Adjusted EBITDA, represents the ratio of net debt plus 50% of the group’s hybrid bonds (per the rating agency methodology) divided by the last 12 months’ Adjusted EBITDA.

Follow us on:

Des médias sociaux

Blog

Media Library

Presentation of Results:

A presentation of the results for investors and analysts will be hosted at 9.30 CEST on 7 August 2020 and will be broadcast via webcast and conference call. The details for the conference call and webcast are as follows:

U.K. (Standard International Access): +44 (0) 203 003 2666

France: +33 (0) 1 799 4740

Germany: +49 (0) 40 80 90 20 747

U.S.A.: +1 212 999 66 59

Confirmation code: SES

Webcast registration: https://channel.royalcast.com/webcast/ses/20200807_1/

The presentation is available for download from https://www.ses.com/investors and a replay will be available shortly after the conclusion of the presentation.

About SES

SES has a bold vision to deliver amazing experiences everywhere on earth by distributing the highest quality video content and providing seamless connectivity around the world. As the leader in global content connectivity solutions, SES operates the world’s only multi-orbit constellation of satellites with the unique combination of global coverage and high performance, including the commercially-proven, low-latency Medium Earth Orbit O3b system. By leveraging a vast and intelligent, cloud-enabled network, SES is able to deliver high-quality connectivity solutions anywhere on land, at sea or in the air, and is a trusted partner to the world’s leading telecommunications companies, mobile network operators, governments, connectivity and cloud service providers, broadcasters, video platform operators and content owners. SES’s video network carries over 8,300 channels and has an unparalleled reach of over 367 million households, delivering managed media services for both linear and non-linear content. The company is listed on Paris and Luxembourg stock exchanges (Ticker: SESG). Further information is available at: www.ses.com.

Avertissement

This presentation does not, in any jurisdiction, and in particular not in the U.S., constitute or form part of, and should not be construed as, any offer for sale of, or solicitation of any offer to buy, or any investment advice in connection with, any securities of SES nor should it or any part of it form the basis of, or be relied on in connection with, any contract or commitment whatsoever.

No representation or warranty, express or implied, is or will be made by SES, its directors, officers or advisors or any other person as to the accuracy, completeness or fairness of the information or opinions contained in this presentation, and any reliance you place on them will be at your sole risk. Without prejudice to the foregoing, none of SES or its directors, officers or advisors accept any liability whatsoever for any loss however arising, directly or indirectly, from use of this presentation or its contents or otherwise arising in connection therewith.

This presentation includes “forward-looking statements”. All statements other than statements of historical fact included in this presentation, including, without limitation, those regarding SES’s financial position, business strategy, plans and objectives of management for future operations (including development plans and objectives relating to SES products and services) are forward-looking statements. Such forward-looking statements involve known and unknown risks, uncertainties and other important factors that could cause the actual results, performance or achievements of SES to be materially different from future results, performance or achievements expressed or implied by such forward-looking statements. Such forward-looking statements are based on numerous assumptions regarding SES and its subsidiaries and affiliates, present and future business strategies and the environment in which SES will operate in the future and such assumptions may or may not prove to be correct. These forward-looking statements speak only as at the date of this presentation. Forward-looking statements contained in this presentation regarding past trends or activities should not be taken as a representation that such trends or activities will continue in the future. SES and its directors, officers and advisors do not undertake any obligation to update or revise any forward-looking statements, whether as a result of new information, future events or otherwise.

SES S.A .: Résultats semestriels 2020
 - Foot 2020