Silea, a signé l'accord entre la municipalité et les syndicats: "Unis pour l'urgence Covid" – Championnat d’Europe de Football 2020

9
Découvrez la méthode incroyable des Gains aux paris sportifs qui peut atteindre jusqu'à 1.800€ en 18 jours en jouant toujours la même mise sur chaque match ! Pas de martingale ! Pas d'artifice ! Que du simple et vrai ! Accédez à la méthode

Les critiques économiques, sanitaires et sociales, dues à la pandémie de Covid-19, ont conduit à des considérations supplémentaires et différentes par rapport à celles contenues dans la Plateforme unitaire pour la négociation sociale 2020 relative aux finances et à la gouvernance locales, aux dépenses et aux investissements sur les principales fonctions, au niveau supra-municipal et avec les Utilities, à la planification des nouveaux plans de zone 2020-2022 et à la réforme des institutions publiques de bienfaisance (IPAB), envoyés par les syndicats fin 2019.

En ce qui concerne les engagements pris sur les investissements pour les infrastructures publiques, la Municipalité souligne que certains travaux déjà prévus sont en cours d'achèvement grâce aux ressources financières disponibles sur le surplus budgétaire libre, qui peut être estimé à 300-350 milliers d'euros, également afin de soutenir l'économie locale. Par exemple, l'agrandissement des installations sportives et le réaménagement des centres historiques, en s'appuyant sur fonds pour l'efficacité énergétique à hauteur de 90 mille euros reçu en janvier par le gouvernement. Sur le front des finances locales, la Commune fait remonter aux partenaires sociaux une situation encore très incertaine et sujette à l'impact de la crise dont les effets à moyen et long terme devront être vérifiés; nous attendons donc les données du paiement Imu-Tasi du mois de juillet et un suivi attentif des flux de revenus provenant de l'impôt supplémentaire sur le revenu des personnes physiques est en cours pour vérifier la baisse des revenus et pouvoir tirer des indications prévisionnelles. Les parties partagent la nécessité pour le gouvernement de décider de la possibilité d'utiliser une partie des créances douteuses récupérables, afin de permettre la couverture de tout besoin de dépenses actuel par rapport à ce que pourrait être la situation économique dans les mois à venir.

Précisément en relation avec l'impact de la réduction sur les recettes courantes prévue dans le budget 2020 et sur les changements introduits également face aux interventions du gouvernement avec le décret Cura Italia et Relaunch, ainsi que de l'économie observée pendant la phase d'urgence Covid-19 pour consolider un aide sociale d'urgence visant à protéger les familles en difficulté économique, les personnes âgées (en particulier les retraités au minimum), l'administration communale met en ligne les mesures économiques compensatoires transférées à la commune: Fonds de solidarité alimentaire (54362 euros), contre 173 demandes soumises 153 familles ont été aidées pour un total de 473 personnes dont seulement 20% des personnes étaient déjà suivies par les services sociaux; Fonds d'assainissement (11 567 euros), contributions du gouvernement 1ère étape 30% (87 797 euros) et 2ème étape 70% (212 919 euros) pour un total de 300 717 euros; Fonds pour les camps d'été (20 042 euros); Taxe de rafraîchissements pour l'occupation des espaces et espaces publics (4 200 euros); Rafraîchissement d'exemption du secteur touristique Imu (4 085 euros) Baisse des revenus des rafraîchissements – 30% de pertes de stérilisation pour les services à la demande individuelle et fondamentale – application du seuil minimum pour les frais généraux inférieurs (39969 euros) Avance part du fonds communal de solidarité (719 662 euros). En ce qui concerne les besoins en logement, la municipalité planifie rénovation de logements sociaux qui sont libérés, avant une nouvelle affectation. L'administration souligne qu'elle a demandé l'autorisation de la Région Vénétie pour augmenter la réserve de logements dans les logements d'urgence de 10% à 20% afin de répondre aux situations de fragilité dans la région. Dérogation non encore acceptée par la Région Vénétie. Par ailleurs, la municipalité attend la transmission par l'ARE de Trévise de l'accord prévoyant le nouvel appel à allocation de logement Erp pour l'année 2020. Enfin, la construction de 15 mini-logements pour le projet de cohabitation pour personnes âgées qui devait être achevée dans l'année a été interrompue en raison de la faillite de la société d'exécution.

Votre navigateur ne peut pas lire la vidéo.

Vous devez désactiver le blocage des publicités pour lire la vidéo.

Désactiver le sonDésactiver le sonDésactiver le sonActiver l'audio


Place

Activer le plein écranDésactiver le plein écran

La vidéo ne peut pas être lue – réessayez plus tard.

Attends juste un instant...

Peut-être que ça pourrait t'intéresser...

Vous devez activer javascript pour lire la vidéo.

La municipalité de Silea a confirmé son engagement à la promouvoir aménagement de zones sujettes à réaménagement, souvent impliqués dans des procédures de faillite et qui nécessitent souvent des interventions coûteuses pour la commune qui doit garantir la sécurité et le décor urbain. En particulier, la situation de Chiari & Forti, où la Municipalité a prolongé de 5 ans encore l'accord sur le Pirée, celle de la Reine qui sera mise aux enchères entre octobre et novembre et celle de la Bineca rachetée par la société Zago, qui la restructure et où un accord d'échange a été conclu avec la commune pour laquelle l'entreprise construira un nouveau parking et une piste cyclable. La mairesse Rossella Cendron, le conseiller pour les politiques sociales, le bien-être personnel et les services d'information Francesco Biasin, la responsable du secteur des services personnels Silvia Toffolo, les syndicats ont participé à la signature de l'accord 2020. Confédéral et retraités représentés par Paolino Barbiero, Maurizio Busso, Gino Dal Prà (Spi-Cgil), Sneder Scotton, Angelo Marta, Roberto Schiavinato (FNP-CISL), R. Pellin (UIL-UILP). Les parties se réuniront à nouveau dans les prochains jours avec les échelons locaux pour discuter des demandes de modifications de l'urbanisme et des éclaircissements sur la question sociale. Ensuite, entre novembre et décembre, l'avancement des travaux sera vérifié.