Unicredit: résultat net sous-jacent de 1,3 milliard en 2020, supérieur aux prévisions – Foot 2020

206

(Teleborsa) – Le conseil d'administration de UniCredit a approuvé aujourd'hui les résultats consolidés au 31 décembre 2020. La banque milanaise a enregistré un résultat net sous-jacent de 1,3 milliard d'euros l'année dernière, supérieur à la prévision de 0,8 milliard d'euros grâce à la baisse des coûts, malgré enregistré 5 milliards d'ajustements de crédit pour anticiper l'impact économique actuel et futur de la pandémie.

UniCredit s'est conformé à la bande inférieure de son orientation pour le coût du risque comptable pour 2020 tout en maintenant et en dépassant son objectif d'annulation du portefeuille non-core avec ventes d'expositions brutes dépréciées pour 3,4 milliards d'euros. La banque prévoit un bénéfice net sous-jacent de plus de 3 milliards d'euros pour 2021 et des revenus et des coûts conformes aux prévisions précédentes.

Unicredit a annoncé qu'une proposition de distribution ordinaire de 268 millions d'euros de dividendes en numéraire et 179 millions d'euros de rachat d'actions propres sera soumise à l'assemblée générale. Une distribution exceptionnelle de capital de 652 millions d'euros est prévue pour 2021, entièrement sous forme de rachat d'actions propres. En combinant ces distributions ordinaires et extraordinaires, un montant total de 1,1 milliard d'euros sera versé aux actionnaires en 2021, constitué de rachats d'actions pour 0,8 milliard d'euros et de dividendes en numéraire de 0,3 milliard d'euros.

«Notre capacité à affronter avec succès les 12 derniers mois a été rendue possible par les atouts importants de la banque, qui bénéficie d'un bilan très solide, culture des risques et des coûts profondément intégrée et l'accent mis sur l'obtention de résultats durables à long terme », a-t-il commenté Jean Pierre Mustier, PDG sortant d'UniCredit. "Je souhaite donner bienvenue à mon successeur, Andrea Orcel, qui entrera dans la banque après l'assemblée générale d'avril. Andrea apporte au groupe une riche expérience et une extraordinaire série de résultats en finance internationale. Il a tous les chiffres pour guider UniCredit dans la prochaine étape de son voyage », a-t-il ajouté.

Dans quatrième trimestre 2020, la banque a enregistré un chiffre d'affaires de 4,2 milliards d'euros, en baisse de 12,6% sur une base annuelle. Les dividendes s'élèvent à 124 millions d'euros, en baisse de 6,8% sur un an et les frais de fonctionnement de 2,5 milliards (-2,6% d'une année sur l'autre, grâce à l'optimisation du réseau d'agences). Le bénéfice net sous-jacent était de 0,2 milliard (contre 1,4 au T4 2019 et 0,7 au T3 2020).

Compte tenu de latout 2020, le chiffre d'affaires s'établit à 17,1 milliards d'euros, en baisse de 9% par rapport à 2019. Dividendes de 0,4 milliard d'euros, en baisse de 34,8% du fait de la réduction des participations non stratégiques et des charges d'exploitation de 9,8 milliards d'euros, en baisse de 1,2% sur une base annuelle. Le résultat net sous-jacent s'établit à 1,3 milliard d'euros (contre 4,7 euros l'année précédente) avec une provision proactive de 5 milliards d'euros pour des ajustements de prêts pour couvrir l'impact économique actuel et futur de Covid-19.

La CET1 le rapport pro forma entièrement chargé est égal à 15,08% fin 2020 et un taux de couverture de liquidité élevé de 178%. Le ratio des prêts douteux bruts sur le total des prêts bruts à 4,5%. La remise à zéro complète du portefeuille Non Core est confirmé pour 2021, avec des cessions de 3,4 milliards d'euros en 2020.