Nick Kyrgios « affronte la tempête » pour atteindre les quarts de finale de l’Open du Japon

22

Nick Kyrgios est revenu d’un premier set « frustrant » jeudi pour atteindre les quarts de finale de l’Open du Japon, battant le joueur polonais Kamil Majchrzak 3-6, 6-2, 6-2.

Malgré ses débuts lents, l’Australien franc-tireur est sorti victorieux dans un style typique qui plaît à la foule, se montrant avec des as agressifs et des points exagérément faciles.

Le joueur de 27 ans, qui a été éliminé en quart de finale à l’US Open, a déclaré que malgré la rupture de son service par Majchrzak, il n’y avait « jamais vraiment douté dans mon esprit que j’allais gagner ».

« J’ai à peine été breaké toute l’année », alors quand « l’adversaire ne fait pas grand-chose pour me break c’est assez frustrant », a-t-il déclaré après le match de 1h 21min.

« Je ne jouais tout simplement pas de la bonne manière – le court est très rapide », a ajouté Kyrgios.

Mais en étant « un peu plus agressif » dans les deuxième et troisième sets, le numéro 20 mondial a déclaré qu’il « avait fini par traverser la tempête et ensuite s’en sortir ».

« J’ai une très bonne confiance dans mon jeu en ce moment. Donc je ne doute pas vraiment de moi, même quand je suis en retard d’un set… le fait de tirer des tournois du Grand Chelem m’a donné cette confiance.

Kyrgios, dont l’avocat a comparu pour lui lors d’une audience en Australie cette semaine pour une accusation de voies de fait simples, affrontera le joueur américain Taylor Fritz, troisième tête de série, ou le Japonais Hiroki Moriya en quart de finale.

A lire :  Rafael Nadal saute l'Open de Barcelone, incertain de la date de retour

Fritz a connu une « année révolutionnaire », a déclaré Kyrgios, cinquième tête de série, tandis que la foule à Tokyo devrait se placer derrière le favori local Moriya.

« De toute façon, ça va être un match difficile. »

– ‘Je veux gagner pour moi’ –

Plus tôt dans la journée, Frances Tiafoe a traversé une deuxième bataille pour s’assurer une place en quart de finale, affirmant qu’il n’était pas dérangé par les attentes croissantes.

L’Américain de 24 ans, qui est sous le feu des projecteurs depuis qu’il a battu Rafael Nadal en route vers une première demi-finale du Grand Chelem à l’US Open le mois dernier, a battu l’Espagnol Bernabe Zapata Miralles 6-1, 7-6 (9 /sept).

L’Américain a traversé le premier set en un éclair avant que Miralles ne riposte pour prendre le deuxième à un tie-break qui a vu certains des meilleurs échanges de la rencontre de 1h32.

« Bon match aujourd’hui, deuxième set difficile », a déclaré Tiafoe, qui a remporté ses 13 derniers tie-breaks.

«Parfois, ça penche bien dans votre sens. Je joue très agressif, je sers bien dans les tie-breaks, toujours quelques as.

Il affrontera Miomir Kecmanovic en quart de finale, après que le Serbe ait battu le Britannique Dan Evans 6-3, 3-6, 7-6 (7/4).

Après avoir ébloui Nadal à Flushing Meadows, Tiafoe a joué un rôle de premier plan à la Laver Cup à Londres où son équipe du reste du monde a battu l’Europe pour la première fois de l’histoire de la compétition.

Mais le quatrième tête de série, actuellement numéro 19 mondial, a déclaré qu’il était à l’aise avec toute l’attention qu’il reçoit.

A lire :  Ferrer nommé directeur du tournoi de la finale de la Coupe Davis

« Je ne me soucie pas vraiment de ce que les autres pensent que je devrais faire parce que j’ai eu du succès récemment.

« Vous savez: » Oh, est-ce qu’il va être le prochain …? «  », A-t-il dit.

« Je suis en tournée depuis sept ou huit ans maintenant, rien de tout cela ne m’émeut vraiment. Je veux gagner pour moi, je n’essaie pas d’atteindre les objectifs de quelqu’un d’autre.