Open de Chennai : Podoroska bat le favori Bouchard pour entrer dans le dernier carré

30

Nadia Podoroska a remporté son deuxième trois sets en moins de 24 heures, cette fois en emportant la favorite du public Eugénie Bouchard 1-6, 6-4, 6-2 pour entrer dans les quatre derniers de l’Open WTA de Chennai, au stade de tennis SDAT ici le vendredi.

Dans un match qui a duré près de trois heures, les deux joueurs ont alterné entre tennis passionnant et plats prolongés. Le pedigree et l’expérience des grands matchs de Bouchard auraient dû l’aider à gagner le match; elle gagne plus de points (88 à 86), sert et revient aussi bien que l’Argentine et fait six doubles fautes de moins.

Mais Podoroska, dont le classement au 298e rang est au mieux trompeur, car elle occupait le 36e rang en juillet de l’an dernier, a été stable quand cela importait tandis que Bouchard brûlait à des moments cruciaux. Podoroska rencontrera ensuite la Tchèque Linda Fruhvirtova, âgée de 17 ans, qui a éliminé la deuxième tête de série du tournoi, Varvara Gracheva, 6-4, 6-3.

Bouchard a joué au tennis pop-the-cork au début, remportant 16 des 21 premiers points pour mener 4-0, sauvant six balles de break pour tenir à 5-1, puis breakant à nouveau pour prendre le set 6-1.

Cependant, la promesse bouillonnante s’est rapidement estompée et Podoroska, tout comme contre Tatjana Maria en huitièmes de finale, a pris vie dans le deuxième set, prenant une avance de 4-1. Elle a mis assez d’air sous la balle pour l’éloigner de la zone de frappe de son adversaire, même si Bouchard s’est rendu coupable de ne pas avoir récupéré des balles courtes qui ont été entraînées par la rotation de Podoroska.

A lire :  Weekly Digest (6-12 juin) : De l'abandon de Mithali Raj à la victoire de Verstappen au GP d'Azerbaïdjan

Un arrêt médical pour Bouchard a toutefois perturbé le rythme de Podoroska. Le Canadien a récupéré un break et a eu trois occasions de break pour égaliser à 5-5. Mais Podoroska s’est retirée, car Bouchard a raté les trois, y compris la deuxième sur laquelle elle a raté trois tentatives de smash.

Podoroska a recommencé dans le troisième set, breakant deux fois pour une avance de 3-0, seulement pour des éclairs et une pluie légère pour arrêter le jeu pendant 35 minutes. Elle a semblé tremblante à la reprise mais a tenu bon pour faire sa première demi-finale au niveau du Tour depuis l’Open de France 2020.

« Elle [Bouchard] J’ai eu un bon début et j’étais un peu nerveux », a déclaré le joueur de 25 ans après le match. « Peut-être fatigué aussi. J’ai juste essayé de remettre le ballon et dans la seconde j’ai commencé à jouer avec plus d’effort. C’était difficile de garder le rythme pendant les pauses, mais j’ai gardé la concentration et j’ai réussi.

Les résultats (quarts de finale)

Simple: Nadia Podoroska (Arg) contre Eugénie Bouchard (Can) 1-6, 6-4, 6-2; Linda Fruhvirtova (Cze) contre Varvara Gracheva 6-4, 6-3.