Open du Japon: Fritz se remet de Covid pour évincer Duckworth

31

L’Américain Taylor Fritz a déclaré qu’il s’était lui-même surpris après être sorti de son lit de malade, s’être envolé pour Tokyo et avoir battu l’Australien James Duckworth à l’Open du Japon mercredi.

Fritz a passé sept jours en quarantaine dans une chambre d’hôtel à Séoul après être tombé « plutôt malade » en arrivant la semaine dernière pour l’Open de Corée, dont il a été contraint de se retirer.

Le joueur de 24 ans a quitté la Corée du Sud et s’est envolé pour le Japon mercredi matin et a à peine eu le temps de s’entraîner avant d’être attendu sur le terrain pour son match de premier tour contre Duckworth, non classé.

La tête de série numéro trois est toujours sortie vainqueur 6-2, 6-7 (2), 6-1 et a déclaré que le match avait été « meilleur que je ne le pensais ».

« Je ne me sens pas très bien, mais je suis vraiment heureux d’avoir pu traverser tout cela et de me présenter quand même pour mon match », a déclaré Fritz.

Fritz a déclaré qu’il n’était assez bien pour faire de l’exercice dans sa chambre que trois jours avant de quitter la quarantaine.

Mais il n’a fait qu’une bouchée du premier set contre le numéro 109 mondial Duckworth et a clôturé le match de manière convaincante malgré un deuxième set difficile.

« Je me sentais, pour une raison quelconque, confiant que j’allais pouvoir sortir du verrouillage et bien frapper le ballon », a déclaré Fritz.

« J’étais plus préoccupé par le cardio et mon état après avoir été vraiment malade et ne pouvoir rien faire. »

Plus tôt dans la journée, le numéro sept canadien Denis Shapovalov a battu l’Américain Steve Johnson 6-3, 7-6 (3).

A lire :  Le skipper espagnol Bruguera espère qu'Alcaraz sera prêt pour la Coupe Davis

Shapovalov a perdu contre le Japonais Yoshihito Nishioka lors de la finale de l’Open de Corée la semaine dernière et il a déclaré que le début de sa campagne à Tokyo mercredi l’avait aidé à récupérer.

« Je pense que la chose la plus importante pour moi est de me sentir mentalement frais », a déclaré le numéro 22 mondial.

« Je me sens mentalement très motivé, et quand vous perdez en finale, cela vous motive presque un peu plus que de gagner, pour jouer la semaine prochaine. »

Nishioka cherchait à faire un retour triomphal après avoir remporté son deuxième titre sur le circuit ATP à Séoul, mais il a perdu 2-6, 7-6 (1), 6-2 contre le Serbe Miomir Kecmanovic.

« Je jouais un bon tennis mais j’ai commencé à être fatigué et je pense que le fait que je n’ai pas pu terminer le match dans le deuxième set est la raison pour laquelle j’ai perdu », a déclaré Nishioka.

Lors d’un match de deuxième tour plus tôt dans la journée, le Sud-Coréen Kwon Soonwoo a battu l’Américain Mackenzie McDonald 6-3, 6-7 (4), 6-2.