Pas de pression dit Raducanu alors que la défense du titre de l’US Open se profile

26

La Britannique Emma Raducanu a déclaré qu’elle ne se sentait pas sous pression moins d’un mois avant son retour à New York avec une cible sur le dos dans sa défense du titre de l’US Open.

L’adolescente Raducanu a réalisé l’un des exploits les plus remarquables du tennis il y a un an à Flushing Meadows lorsque la qualifiée au 150e rang a écrasé des adversaires beaucoup plus expérimentés en route pour devenir championne du Grand Chelem.

Le triomphe a captivé l’imagination d’un public britannique en adoration, mais elle n’a plus remporté de tournoi depuis, se retirant blessée à Rome en mai et à Nottingham en juin et quittant Roland-Garros et Wimbledon au deuxième tour.

Alors qu’un retour dans les foules bruyantes de la Big Apple pourrait ébranler même les concurrents vétérans, le jeune homme de 19 ans a déclaré Sports du ciel la seule pression qu’elle ressent vient d’elle-même et des médias.

« (La pression) n’est que ce que je me mets ou ce que j’attends de moi-même. Je ne ressens la pression ou n’y pense que lorsque je participe à mes conférences de presse, car chaque question concerne la pression », a déclaré Raducanu.

La Britannique, classée 10e, a récemment perdu en quart de finale du Citi Open face à Liudmila Samsonova, moins bien classée, et a déclaré qu’elle considérait l’US Open de cette année comme une opportunité de repartir à zéro.

« J’ai vraiment hâte de retourner (à New York) et quoi qu’il arrive, je pense que ce sera une belle fin de chapitre, bouclez la boucle », a-t-elle déclaré.

A lire :  Ruud, tête de série, bat Schwartzman et remporte l'Open d'Argentine

« Quel que soit le résultat, je peux simplement recommencer, table rase. Si tous mes points baissent, je remonterai. Je pense que ce sera, quoi qu’il arrive, (un) nouveau départ.