Pas de Roger Federer Street à Bâle, du moins pour l’instant

21

La ville natale du grand tennisman suisse Roger Federer ne donnera pas son nom à une rue, du moins pour le moment.

Les responsables et les politiciens de Bâle ont entamé des discussions sur la manière d’honorer le champion du simple du Grand Chelem à 20 reprises, qui s’est retiré de la tournée ATP le mois dernier. Son dernier événement professionnel a été la Laver Cup qui s’est tenue à l’O2 Arena de Londres du 23 au 25 septembre où il a perdu, avec son rival de longue date Rafael Nadal, dans un match de double contre le duo américain Jack Sock et Frances Tiafoe.

Mais l’arpenteur municipal Paul Haffner a exclu la possibilité que Federer obtienne sa propre rue, une distinction qui lui a déjà été décernée par certaines villes suisses et allemandes.

« La politique à Bâle est que seules les personnes décédées ont une place ou une rue qui porte leur nom », a déclaré Haffner à la chaîne de télévision suisse. FRS.

Sans doute le résident le plus célèbre de Bâle et l’un des sportifs les plus reconnus au monde, Federer possède déjà un tramway dans la ville qui porte son nom et des discussions sont en cours pour lui dédier un bâtiment.