Recettes fiscales 2020, de janvier à novembre 393,6 milliards: baisse de 2,8% – Championnat d’Europe 2020

147

Recettes fiscales 2020, les données MEF du communiqué de presse du 11 janvier 2021 marquent un chiffre d'affaires de 393,6 milliards d'euros, sur la période de janvier à novembre 2020: par rapport à 2019, ils sont de 11266 millions d'euros en moins, avec une baisse en pourcentage 2,8%.

Recettes fiscales 2020, de janvier à novembre s'élever à 393,6 milliards d'euros: 11 266 millions d'euros de moins qu'à la même période de 2019, une baisse qui en pourcentage est de 2,8%.

Cela a été annoncé le Communiqué de presse MEF numéro 6 du 11 janvier 2021.

Les données reflètent les effets des mesures restrictives pour faire faceUrgence coronavirus.

Tendance positive pour impôts directs en novembre, qui doit cependant tenir compte du fait que les paiements des mêmes impôts, en 2019, ont été reportés à décembre.

Recettes fiscales 2020, de janvier à novembre 393,6 milliards: baisse de 2,8%

le communiqué de presse du ministère de l'Économie et des Finances numéro 6 du 11 janvier 2021 fournit des données sur recettes fiscales pour les onze premiers mois de l'année 2020.

MEF – Communiqué de presse numéro 6 du 11 janvier 2021
Recettes fiscales: au cours des onze premiers mois de 2020, un chiffre d'affaires de 393,6 milliards d'euros.

Dans la période allant de janvier à novembre, ces revenus s'élèvent à 393,6 milliards d'euros.

Par rapport à 2019, on est marqué diminution de 11266 millions d'euros, ce qui en pourcentage représente 2,8.

LA Les données reflètent les effets des mesures économiques développées par le gouvernement lors de l'urgence du coronavirus, comme le souligne le communiqué de presse:

<< L'évolution négative reflète à la fois la détérioration économique due à la deuxième vague de l'urgence épidémiologique et les mesures adoptées par le Gouvernement pour faire face à l'urgence sanitaire et, en particulier, celles qui ont suspendu ou réduit le paiement de certaines taxes pour des catégories spécifiques. des contribuables. "

Plus précisément, les mesures de la dpcm du 3 novembre 2020 et du décret Ristori bis, qui a suspendu les délais de paiement, expirant en novembre 2020, relatif aux retenues à la source sur les revenus salariaux et assimilés, aux surtaxes régionales et communales et à la TVA, pour certaines activités.

A lire :  Dembélé a repris l'entraînement cinq mois après sa grave blessure - Championnat d'Europe de Football 2020

En novembre, les reçus fiscaux marquent un variation positive de 11.196 millions d'euros, avec une augmentation de 24,8%.

La tendance positive est principalement due aux recettes fiscales liées impôts directs: 11 170 millions d'euros de plus, soit 55,7%.

Cependant, pour compléter le tableau, il faut souligner qu'en 2019 les versements de la taxes auto-liquidatives ils sont passés, pour des raisons de calendrier, au mois de décembre.

Augmentation moindre pour Impôts indirects: une variation positive de 0,1% qui en valeur absolue équivaut à 26 millions d'euros.

Recettes fiscales janvier-novembre 2020: impôts directs et indirects

Au cours des 11 premiers mois de 2020, impôts directs s'élèvent à 225 568 millions d'euros.

Par rapport à 2019, l'augmentation s'élève à 12514 millions d'euros: 5,9 en pourcentage.

Petit changement positif, de 0,3%, deImpôt sur le revenu, dont les revenus s'arrêtent à 170 606 millions d'euros avec une augmentation de 502 millions d'euros.

À cet égard, ils se démarquent quatre données:

  • les retenues à la source sur les revenus des salariés du secteur privé ont baissé de 5,8%;
  • les retenues sur les revenus d'un travail indépendant sont réduites de 6,3%;
  • les retenues à la source sur les revenus des salariés du secteur public augmentent de 4,2%;
  • les paiements d'auto-règlement ont augmenté de 19,6%.

L'augmentation la plus prononcée est celle deIres, qui s'élève à 8 394 millions d'euros, soit 39,6%.

En ce qui concerne le Impôts indirects, un chiffre d'affaires de 168 078 millions d'euros est enregistré, avec une diminution de 23 780 millions d'euros.

La baisse de 12,4% est principalement due àT.V.A.: la réduction globale est de 12 948 millions d'euros (11%). La composante prélèvement sur les échanges internes a diminué de 9370 millions d'euros, soit -8,9%, en raison de report des paiements de TVA.

A lire :  La Ligue 2020-21 prend forme - Championnat d'Europe de Football 2020

Les revenus d'importation enregistrés au cours des onze premiers mois de 2020 marquent une baisse de 3 578 millions d'euros, qui en pourcentage vaut 28 points.

UNE diminution enregistre également:

  • dans la taxe d'assurance, 4,5%;
  • dans la taxe d'enregistrement, 18,9%.

Revenus relatifs àdroit de timbre ils augmentent de 2,1%.

Recettes fiscales janvier-novembre 2020: activités d'évaluation et de contrôle

Les données MEF se réfèrent à un déclin prononcé, de 35%, également des revenus des jeux.

Dans période janvier-novembre 2020 ils diminuent de 4 917 millions d'euros à 9 151 millions d'euros.

Même le revenu qui vient de activités de vérification et de contrôle ils marquent une évolution négative prononcée: la baisse est de 31,6%, ce qui en valeur absolue s'élève à 3 435 millions d'euros.

En termes absolus, les revenus sont 7446 millions d'euros, se décomposant comme suit.

  • 3 354 millions d'euros d'impôts directs;
  • 4 092 millions d'euros d'impôts indirects.

À cet égard, le communiqué de presse du MEF souligne ce qui suit:

"Les données sont influencées par le décret" Cura Italia "qui avait déjà suspendu les conditions de paiement des recettes fiscales et non fiscales découlant des avis de paiement émis par les agents de recouvrement dans la période du 8 mars au 31 mai 2020, encore prorogé par le décret de relance jusqu'au 31 août. "

Plus tard, le Décret d'août prolongé la prolongation, du 31 août au 15 octobre, de la durée de la suspension de la notification des nouvelles factures et de l'envoi des documents d'encaissement: en fait, la suspension des paiements avis, avis de débit et avis d'évaluation des dirigeants expirant le 8 mars.

A lire :  Premiers cas de covid-19 en chantier - Sports - Euro 2020

Finalement, le décret-loi n. 129 du 20 octobre dernier a déplacé le délai de suspension du paiement de tous les reçus des factures de paiement, des avis de débit et des avis de cotisation confiés à l'agent de recouvrement.