Révision des tarifs communaux de Bouvaincourt-sur-Bresle : très forte baisse des prix au cimetière entre 2020 et 2021 – Euro 2020

230
Les prix d'une concession perpétuelle au cimetière et d'une place au columbarium (pour une durée de 50 ans) ont diminué de près de 50 % entre 2020 et 2021 à Bouvaincourt-sur-Bresle, dans la Somme.
Les prix d’une concession perpétuelle au cimetière et d’une place au columbarium (pour une durée de 50 ans) ont diminué de près de 50 % entre 2020 et 2021 à Bouvaincourt-sur-Bresle, dans la Somme. (©L’Éclaireur du Vimeu)

C’est un exercice annuel incontournable pour les municipalités : la révision des tarifs communaux. Et bien sûr, la commune de Bouvaincourt-sur-Bresle, dans la Somme, ne déroge pas à la règle.

Lors de sa dernière réunion de l’année 2020, le conseil municipal a donc délibéré sur les tarifs applicables en 2021.

Très forte baisse de prix au cimetière

Cette année, les plus importants changements concernent le cimetière.

Deux importantes baisses, de près de 50 %, sont à noter.

Alors que le prix pour une concession perpétuelle était de 1 090 euros en 2020, il passe à 600 euros en 2021.

Même réduction significative pour une place en columbarium sur 50 ans, dont le prix passe de 500 à 300 euros.

Les tarifs nous semblaient extrêmement chers vis-à-vis des communes voisines, c’est pourquoi nous avons décidé de les réduire à partir de cette année 2021.

François PégardPremier adjoint au maire de Bouvaincourt-sur-Bresle

Quant aux autres concessions du cimetière, leur prix a seulement été arrondi, de 179 à 190 euros pour 30 ans et de 299 à 300 euros pour 50 ans.

Du nouveau pour le camping

Concernant le Parc Résidentiel de Loisirs, ou plus simplement camping, quelques ajustements ont été réalisés.

D’abord, concernant les résidents à l’année. La taxe trimestrielle jusqu’alors en cours (30 euros en 2019, 32 euros en 2020) a été supprimée. Le loyer trimestriel, lui, a été légèrement réévalué pour atteindre 455 euros (contre 442 euros en 2019 et 448 euros l’an dernier).

Autre nouveauté, la création d’un droit de mutation, pour les parcelles avec mobile-home, fixé à 500 euros.

A lire :  Man City news: Phil Foden dévoile le rêve de l'Angleterre en 2020 après le triomphe de la Coupe Carabao | Football | sport - Foot 2020

Pour le reste, pas de changement. Le droit d’entrée pour une parcelle vierge est toujours de 3 000 euros, la maintenance pour la barrière entre 10 et 15 euros, la demande d’un troisième badge ou le renouvellement suite à une perte ou un vol de 50 euros, le quatrième badge est à 70 euros, quant à la taxe de séjour elle reste de 43,20 euros. Des tarifs inchangés depuis au moins trois ans.

Le loyer du parc résidentiel fixé à 180 000 euros

Le Parc Résidentiel de Loisirs (PRL) de Bouvaincourt-sur-Bresle est exploité dans les conditions de la concurrence, « il est par conséquent un service public industriel et commercial » précise le maire Yves Mainnemarre. Ses ressources sont principalement issues des droits de place, c’est-à-dire les redevances payées par les résidents. Conformément à la délibération du 16 juillet 1983, l’occupation par le PRL du domaine privé de la commune est consentie via le paiement d’un loyer annuel. Après une hausse en 2019, le loyer passant de 170 000 à 180 000 euros, le conseil municipal de Bouvaincourt a décidé de ne pas toucher à ce montant en 2021. Le parc résidentiel devra donc verser la somme de 180 000 euros cette année.

Les autres tarifs globalement maintenus

Enfin, concernant l’ensemble des autres tarifs communaux, ils sont pour la plupart maintenus en 2021.

Le loyer de l’étang pour la pratique du ski nautique reste fixé à 4 650 euros, celui demandé à l’Association Agréée de Pêche et de Protection du Milieu Aquatique est quant à lui fixé à 600 euros.

A lire :  Roland Garros 2020: petit public et mesures anti-Covid sévères - Foot 2020

Pour la salle polyvalente, pas de changement non plus :

  • pour un week-end, le prix de la location est de 275 euros pour les habitants de la commune et 370 euros pour les personnes extérieures,
  • pour un vin d’honneur, les tarifs sont de 80 et 100 euros,
  • pour la vaisselle, le coût de location est établi à 0,30 euro par personne.

Reconduction aussi du prix forfaitaire pour la location du mobilier communal, entre 5 euros pour une table et quatre chaises, et jusqu’à 25 euros pour cinq tables et vingt chaises.

Enfin, seule augmentation, très légère, pour l’achat des cartes de barque, fixé à 30 euros. Pour rappel, le coût de la carte était de 27 euros en 2020, et 25 euros en 2019.