Un bonus parking de 50 euros en cadeau à chaque nouveau-né en plus du "kit de bienvenue" de 80 euros – Foot 2020

268

Certains viennent de souffler la première bougie mais, à partir de cette année, ils se retrouveront déjà avec un parking pratiquement gratuit. C'est le cadeau de la Municipalité pour le nouveau-né que le permis de conduire et peut-être la supercar ne rêvent toujours pas d'eux (et en tout cas plusieurs années passeront juste pour comprendre ce qu'ils sont) mais dans leur poche ils peuvent se vanter d'une carte d'escalade avec laquelle laisser la voiture s'arrêter en surface ou dans la structure sans payer un seul euro.

Dit ainsi, ça peut faire sourire les gens mais le choix du Palazzo Pretorio de donner à tous les nouveau-nés à partir de 2020 une prime de 50 à 100 euros pour le stationnement fait partie du package de soutien aux familles «enfants» de la pandémie en cours.

La mesure, peut-être, servira à ceux qui ne peuvent faire dormir leurs enfants qu'en les conduisant dans la voiture et, en ronflant sur le siège de sécurité, se garer et faire du shopping. Mais au-delà de tout, le choix de l'administration communale se veut une main tendue aux parents ayant des bébés dans un berceau. Et peu importe si les nouveau-nés, en 2020, étaient 1092 avec 12 naissances jumelles.

«Pour répondre aux besoins des familles nombreuses – expliquent-ils en mairie – nous évaluons l'activation d'initiatives pour réduire les coûts liés à l'entretien quotidien de la famille. Une carte sera activée pour faciliter l'utilisation des parkings de la ville en attribuant à chaque né en 2020 une carte de déduction d'une valeur de 50 euros qui pourra être portée à 100 par le troisième enfant ». Bref, même en couches et orientés uniquement vers les besoins physiologiques, les bébés de Rovereto peuvent déjà se garer gratuitement dans le centre-ville. Et c'est vraiment une nouveauté étant donné que, jusqu'à présent, l'aide aux parents se limitait au "Welcome Kit", un bonus inclus dans le plan "Happy Family" préparé par la Municipalité et visant le soutien économique de la famille, la natalité et inspiré par la promotion d'une culture de l'attention à la famille, comprise comme maman, papa et progéniture. Les enfants vivant à Rovereto, depuis près de deux décennies, se voient en effet renvoyer chez eux un coupon d'un montant de 80 euros pour acheter des couches lavables.

A lire :  Autorité des champions - Stade sportif - Euro 2020

Chaque année, en revanche, 800 tonnes de serviettes hygiéniques se retrouvent dans les décharges, une montagne de déchets non différenciables qui, entre autres, pue.
En effet, selon les experts, ce sont les déchets qui produisent le plus d'odeur et qui dérangent le plus les narines. Les "producteurs", les nouveau-nés (qui, pour les amoureux des nombres, dans les deux premières années de leur vie "jettent" une tonne de couches chacun), ignorent évidemment les dégâts qu'ils causent à la planète avec leur collection "pape" dans ces paquets jetables, mais les adultes peuvent surmonter précisément les «inconvénients» avec des couches lavables ou biodégradables. Et c'est la direction que la municipalité a prise pour transférer 30% des fils restants des … fils au personnel.