US Open: Fiery Collins démantèle le défi Cornet pour fixer la date de Sabalenka

38

L’Américaine Danielle Collins est sortie en force, battant 52 vainqueurs devant la Française Alize Cornet dans une victoire 6-4 7-6 (9) samedi pour réserver sa place au quatrième tour de l’US Open pour la première fois.

Dans une compétition classique entre les styles contrastés d’attaque et de défense, Collins, âgée de 28 ans, s’est imposée en tirant des coups de fond de fusée à la fois de son coup droit et de son revers devant une foule reconnaissante lors du dernier match de la journée au stade Arthur Ashe. .

Collins, qui a terminé deuxième à l’Open d’Australie cette année, affrontera ensuite la sixième tête de série Aryna Sabalenka dans une bataille de durs à cuire pour une place en quart de finale.

« C’est l’un de mes chelems préférés. Mais je n’ai pas eu mes meilleurs résultats à celui-ci en particulier », a déclaré Collins, qui a battu l’ancienne championne à deux reprises Naomi Osaka lors de son premier tour.

« Pour être en mesure d’avoir mes meilleurs résultats que j’ai eu ici a été formidable. Évidemment, je veux essayer de passer au niveau supérieur et faire de mon mieux. Avec ma façon de jouer, je dois juste prendre un match à la fois.

Cornet, qui disputait son 63e tableau principal consécutif dans les majeures et avait battu la championne de l’année dernière Emma Raducanu lors de son premier tour, savait qu’elle devait forcer Collins à faire des erreurs pour avoir une chance de victoire.

Mais son adversaire américaine a commis peu d’erreurs lors du concours d’une heure et 53 minutes, tout en réussissant à frapper plus de trois fois le nombre de gagnants.

A lire :  Andy Murray compare l'expérience d'un survivant de la fusillade dans une école du Texas à la sienne

Une seule pause du service de Cornet dans le cinquième jeu a suffi à Collins pour remporter le premier set.

L’Américaine a inscrit sa première balle de match lors d’un bris d’égalité très disputé, mais a été forcée d’économiser trois balles de set avant de pouvoir conclure le match avec un revers gagnant au filet.

« Je pense que si nous regardons le record d’Alize, elle se bat à chaque match », a déclaré Collins. « Quand elle descend, elle ne descend pas facilement. Je savais que je devais suivre le ballon jusqu’au filet, être patient et gagner des points deux, trois, quatre fois.

Sabalenka a passé deux heures et 15 minutes sur le terrain lors de son tour précédent, au cours duquel elle s’est redressée de 5-1 au deuxième set et a sauvé deux balles de match pour battre l’Estonienne Kaia Kanepi 2-6 7-6(8) 6-4.

Ce fut une sortie beaucoup plus facile samedi soir pour le Biélorusse lors du dernier match sur le court de la tribune.

L’ancienne numéro deux mondiale, demi-finaliste à Flushing Meadows l’an dernier, a écrasé la qualifiée Clara Burel 6-0 6-2 en seulement 68 minutes, battant 27 vainqueurs devant la Française de 21 ans.