US Open : le tenant du titre Daniil Medvedev déplore l’absence de Novak Djokovic

32

Le numéro un mondial Daniil Medvedev a déclaré qu’il était déçu que sa défense du titre de l’US Open à Flushing Meadows démarre sans Novak Djokovic, après que le vainqueur majeur à 21 reprises n’ait pas pu se rendre aux États-Unis.

Le Russe dégingandé a réussi l’un des plus grands bouleversements du sport avec une agilité féline il y a un an lorsqu’il a refusé à Djokovic un calendrier du Grand Chelem en une victoire en deux sets sur le stade Arthur Ashe pour remporter son premier titre majeur.

Mais il n’y aura pas de revanche cette année car Djokovic, qui a choisi de ne pas se faire vacciner contre le COVID-19, a déclaré jeudi qu’il ne pourrait pas se rendre à New York.

Les règles actuelles exigent que les voyageurs présentent une preuve de vaccination pour embarquer sur des vols pour entrer aux États-Unis

« J’aimerais qu’il joue ici », a déclaré Medvedev aux journalistes avant le tableau principal de l’US Open, qui commence lundi.

« La rivalité contre Rafa (Nadal) est vraiment j’ai envie de chauffer d’une certaine manière. Vingt-deux, 21 (Grand Chelem), une blague d’un nombre », a-t-il déclaré en faisant référence au nombre de titres majeurs remportés par Nadal et Djokovic. respectivement.

« C’est dommage qu’il (Djokovic) ne soit pas là. Ce serait une belle histoire, je pense, pour le tennis. Pas seulement au niveau du tennis, mais ce n’est pas nous les joueurs de tennis, ce sont les règles du gouvernement américain. Complètement compréhensible aussi. »

Medvedev arrive à l’US Open après une poignée de performances inégales, gagnant à Los Cabos avant de subir une sortie surprise à Montréal. Il a atteint les demi-finales à Cincinnati, où il a souvent prospéré.

A lire :  Maîtres canadiens : Simona Halep bat le rallye de Coco Gauff pour atteindre les demi-finales

« Le plus grand défi est toujours de jouer au tennis », a-t-il déclaré. « Je dis cela parce que nous voulons gagner tous les tournois. Je veux dire, j’ai réussi à n’en gagner qu’un cette année, mais j’ai joué peut-être 12, 13, 14. Je veux gagner chacun d’eux que je joue. C’est toujours un défi constant . »

Sa soif d’un deuxième titre majeur est plus féroce que jamais après avoir perdu un thriller en cinq sets contre Nadal lors de la finale de l’Open d’Australie. Le Russe de six pieds six pouces, au service de la puissance, a déclaré qu’il voulait essayer « quelque chose de grand » à New York.

« Je travaille bien. Je travaille bien avec mon équipe. J’ai confiance en moi », a-t-il ajouté.