Varane-Laporte, la charnière des Bleus à l’Euro ? – Championnat d’Europe de Football 2020

402

Aymeric Laporte ne devrait pas tarder à rejouer régulièrement avec Manchester City. Le défenseur central, revenu sur les terrains fin janvier, n’a pas encore enchaîné, mais Josep Guardiola comptera rapidement sur lui. De quoi lui ouvrir immanquablement les portes de l’Euro 2020 en équipe de France ?

A 25 ans, Aymeric Laporte semble avoir été bien inspiré de quitter l’Athletic Bilbao il y a deux ans, pour rejoindre Manchester City et Josep Guardiola. Depuis, le défenseur central français, qui avait un temps été courtisé par la sélection espagnole, a pris son envol et est décrit comme l’un des tout meilleurs à son poste en Premier League. Pourtant, l’intéressé ne compte pas encore la moindre cape en équipe de France…

Le numéro 14 s’est plusieurs fois ému de cette situation au cours des dernières années, et malgré de rares convocations, n’a jamais eu sa chance. Il devait l’avoir en septembre dernier, retenu par Didier Deschamps juste avant de se blesser gravement à un genou. «Il est là, il va enfin être heureux. C’était une question de concurrence, comme chaque fois. Il joue dans un grand club, il est performant, l’appeler me semblait logique», avait expliqué le double champion du monde devant les médias. «Dans ma tête je me suis dit: ‘comme par hasard’», répond ce dimanche le Cityzen dans un entretien accordé à Téléfoot.

Imaginez la meilleure équipe du monde perdre son meilleur défenseur

A priori donc, tout porte à croire que le Mancunien, s’il retrouve durablement le onze de départ des champions d’Angleterre en titre d’ici la mi-mars, période à laquelle Didier Deschamps doit donner sa première liste en 2020, celle qui précédera les 23 appelés pour l’Euro, sera dans les petits papiers du sélectionneur. D’autant qu’à ce poste, la concurrence éprouve quelques difficultés à confirmer.

Clément Lenglet, qui a pris le relais de Samuel Umtiti au FC Barcelone et chez les Bleus, est moins en réussite ces dernières semaines. L’ancien Nancéen pourrait rapidement souffrir de la comparaison avec Aymeric Laporte, si ce dernier retrouve effectivement le niveau qui était le sien avant sa blessure. Ce dont ne semble pas douter le manager du club anglais. «Il nous manquait… C’est le meilleur défenseur central gaucher. Imaginez la meilleure équipe du monde perdre son meilleur défenseur», a fait remarquer Guardiola récemment. La balle est dans le camp du premier concerné, car Didier Deschamps n’hésitera sans doute pas à l’installer en charnière aux côtés de Raphaël Varane le cas échéant.