Vendée Globe – Miranda Merron : « C’est un peu chaud! » – Championnat d’Europe de Football 2020

251

Miranda Merron traverse un passage difficile sur le Vendée Globe. Elle a veillé durant près de 36 heures.

(Infos Campagne de France)

Ce sera le seul mot de la nuit signé Miranda : « C’est un  peu chaud! » La skipper de Campagne de France émerge de 36 heures d’une navigation éprouvante, bousculée par une nouvelle dépression.

« Le vent oscille entre 25 et 40 noeuds » décrit-elle. « Pas facile dans ces conditions de trouver la bonne combinaison de voilure! » Dilemme permanent pour Miranda ; comment ajuster en permanence la bonne toile du temps, sans prendre le risque de se trouver au moment où le vent forci, surtoilée, obligée de procéder à de lourdes manoeuvres de changements de voiles quand le bateau se fait incontrôlable dans d’impressionnantes accélérations sur la houle, immanquablement terminées par un  arrêt buffet sur la vague précédente. Un scenario qui prend de nuit des dimensions épiques!

Miranda est ainsi demeurée en veille quasi permanente, aux petits soins pour son bateau, attentive à le soulager dès que les vitesses s’emballent. Elle sort ce matin indemne de ce coup de vent, et peut, avec une légitime satisfaction, constater sa belle progression des dernières 24 heures. Plus de 340 miles ont été avalés, à plus de 14 noeuds moyenne, en route directe vers ce cap Horn auquel elle pense chaque jour de manière un peu plus insistante. Le fameux rocher se rapproche.

Miranda pourrait rêver l’apercevoir en milieu de semaine prochaine. Elle va pouvoir aujourd’hui souffler un peu, tout en veillant à ne pas trop se faire absorber par les calmes en cours d’établissement sur sa zone d’évolution. Son adversaire direct Clément Giraud, qui lorgne avec insistance sur sa 22ème place, cravache lui aussi très fort pour demeurer le plus longtemps possible sur l’arrière de la, dépression.

A lire :  Bénéficier Isolation mur extérieur 1 euro 2020 avis - Foot 2020

Toutes les infos sur le Vendée Globe 2020-2021