Adesanya et Akinpelu Abass arrêtés pour avoir volé 2,388 millions d'euros à l'État allemand: vidéo de confession – Foot 2020

21
Découvrez la méthode incroyable des Gains aux paris sportifs qui peut atteindre jusqu'à 1.800€ en 18 jours en jouant toujours la même mise sur chaque match ! Pas de martingale ! Pas d'artifice ! Que du simple et vrai ! Accédez à la méthode

<! – Adesanya et Akinpelu Abass arrêtés pour avoir volé 2,388 millions d'euros à l'État allemand: vidéo de confession
 - Foot 2020Babatunde Adesanya et Akinpelu Hassan Abass arrêtés pour avoir volé 800000 € à l'État allemand ->

Adesanya et Akinpelu Abass arrêtés pour avoir volé 2,388 millions d'euros à l'État allemand: vidéo de confession
 - Foot 2020

Babatunde Adesanya et Akinpelu Hassan Abass arrêtés pour avoir volé 2 380 000 € à l'Etat allemand

Dans le cadre d'une opération multi-police, deux Nigérians ont été arrêtés pour leur complicité dans une escroquerie majeure de plusieurs millions d'euros concernant l'achat d'équipements de protection individuelle COVID-19 (EPI).

Les Nigérians sont Babatunde Adesanya alias Teddy, 50 ans, titulaire d'un Master en biologie cellulaire et Akinpelu Hassan Abass, 41 ans, qui est le PDG de Musterpoint Investment Nig. Ltd.

Ils ont été arrêtés par l'Unité de cybercriminalité de la police nigériane, INTERPOL et le Bureau central national basé à Abuja, après avoir volé 2 388 000 € (environ N1, 078, 527, 060,03) à l'Etat allemand de Rhénanie du Nord-Westphalie.

Selon la police nigériane, les deux Nigérians sont membres d'un réseau criminel transnational sophistiqué.

Ils ont cloné le site Web d'entreprise d'ILBN Holdings BV, Hollande pour traiter et frauder un Freiherr Fredrick Von Hahn, un représentant de l'État de Rhénanie du Nord-Westphalie en Allemagne.

L'arrestation des suspects faisait suite à un traité d'entraide judiciaire (MLAT) reçu par le Bureau du bureau du procureur général de la Fédération et du ministre de la Justice transmettant une demande du gouvernement allemand pour des enquêtes sur une transaction frauduleuse sur le marché public. d'équipement de protection individuelle COVID-19 lié à un compte bancaire nigérian.

Des enquêtes discrètes menées par INTERPOL Nigéria ont révélé que les suspects et leurs cohortes basées aux Pays-Bas, un Eduardus Boomstra et Geradius Maulder se spécialisaient dans le vol d'identité, le cyber-harcèlement, le clonage de sites Web d'entreprise, entre autres cyber méfaits pour frauder des membres du public sans méfiance à travers le monde.

«Dans ce cas, les suspects ont frauduleusement obtenu de M. Freiherr Fredrick Von Hahn la somme de 1,5 million d'euros et 880 000 euros supplémentaires à titre de paiement anticipé pour la fourniture d'EPI COVID-19 d'une valeur de 14,7 millions d'euros.

«Perturbé par la non-arrivée des EPI, M. Freiherr Fredrick Von Hahn s'est finalement rendu au siège social d'ILBN Holdings BV aux Pays-Bas pour s'enquérir des raisons du retard dans la fourniture des articles uniquement pour découvrir que la société n'avait jamais fait affaire avec lui et que la transaction était une arnaque.

«Les fraudeurs ont simplement cloné le site Web de la société et se sont présentés à tort comme des représentants de la société avant d’exécuter ensuite la transaction frauduleuse.

«En conséquence, il a signalé le cas de fraude à la police aux Pays-Bas, ce qui a conduit à l'arrestation d'Eduardus Boomstra et de Geradius Maulder aux Pays-Bas et des enquêtes étendues au Nigéria.

«Une enquête d'INTERPOL Nigeria a en outre révélé que Babatunde Adesanya a reçu 498 000 euros d'Eduardus Boomstra et Geradius Maulder via son compte Citibank London et a transféré celui-ci sur un numéro de compte domicilié auprès d'une succursale de Lagos d'une banque commerciale de premier plan au Nigéria appartenant à Musterpoint Investment Nig. Ltd.

(regardez leur confession sur l'arnaque de compromis par e-mail professionnel:

Les suspects seront bientôt traduits en justice.

L'inspecteur général de la police a félicité le commissaire de police d'INTERPOL, le CP Garba Baba Umar et les membres d'INTERPOL Nigéria, unité de lutte contre la cybercriminalité pour leur travail bien fait.

Selon le porte-parole de la police, Frank Mba, IGP Adamu, a donné l'assurance aux membres du public et à la communauté internationale de l'engagement de la Force à lutter contre la cybercriminalité et d'autres crimes transnationaux.

Adamu a juré qu'il n'y aura pas de cachette pour les fraudeurs Internet dans le pays.