Air France-KLM annonce une perte énorme de 2,6 milliards d'euros au deuxième trimestre 2020 en raison de la perturbation de Covid-19 – Foot 2020

11

Air France-KLM a annoncé jeudi une perte au deuxième trimestre de 2,6 milliards d'euros (3,1 milliards de dollars), grâce aux vols au sol lors de la pandémie virale, ajoutant que les compagnies jumelles doivent «réduire significativement» les effectifs.

"Les niveaux d'activité étaient proches de zéro en avril et mai 2020", par rapport à l'année dernière, passant à seulement 8% en juin alors que le gouvernement assouplissait progressivement ses règles de verrouillage COVID-19, a déclaré le groupe aérien franco-néerlandais dans son rapport.

"Néanmoins, la visibilité sur la courbe de reprise de la demande est limitée car le comportement de réservation des clients est beaucoup plus orienté vers le court terme qu'avant la crise du Covid-19, en particulier sur le réseau long-courrier", avertit le rapport.

Le PDG du groupe Benjamin Smith a déclaré: «Les résultats du deuxième trimestre démontrent l'impact sans précédent de la crise du COVID-19 sur l'activité du groupe Air France-KLM et de toutes les compagnies aériennes dans le monde».

Air France-KLM avait déjà enregistré une perte d'exploitation de 1,5 milliard d'euros sur le trimestre.

"Le soutien exceptionnel des gouvernements français et néerlandais a fourni à Air France-KLM les liquidités nécessaires pour surmonter la crise et assurer une reprise progressive de l'activité", ainsi que des mesures de réduction des coûts, a ajouté M. Smith.

Air France va bénéficier de sept milliards d'euros de prêts français de la part ou soutenus par l'État, ainsi que d'une aide attendue de deux à quatre milliards d'euros du gouvernement néerlandais.

La Commission européenne a donné son feu vert au paquet.

Le gouvernement français a insisté sur le fait que l'aide n'est «pas un chèque en blanc» et dépend de la compagnie aérienne devenant notamment plus verte en réduisant les émissions de carbone, en utilisant des avions plus modernes et en coupant les liaisons intérieures.

Le mois dernier, le gouvernement néerlandais a approuvé vendredi un plan de sauvetage de 3,4 milliards d'euros pour soutenir KLM. KLM et Air France font partie d'une multitude de compagnies aériennes européennes soutenues par l'État pour traverser la pandémie. La Lufthansa allemande reçoit 9 milliards d'euros de Berlin pour sauver le plus grand groupe aérien européen de la faillite.

<p class = "canvas-atom canvas-text Mb (1.0em) Mb (0) – sm Mt (0.8em) – sm" type = "text" content = "Regardez aussi:"data-reactid =" 22 ">Regardez aussi:

Afin de mener à bien le "plan de reconstruction" de l'entreprise, Air France et KLM "doivent réduire considérablement le nombre d'employés", indique le rapport trimestriel. Plus tôt ce mois-ci, la direction d'Air France a annoncé son intention de supprimer 7 580 emplois pour la compagnie aérienne et son unité régionale Hop! d'ici la fin de 2022

KLM a déjà lancé un plan de départ volontaire auquel 2 000 collaborateurs ont souscrit. D'autres économies seront réalisées en mettant fin à divers contrats externes et temporaires.