"C'est un bon signe" – Le patron de l'UEFA salue le redémarrage de la Bundesliga – Championnat d’Europe de Football 2020

9

Naz Majeed

Avec seulement quelques heures avant que la Bundesliga ne devienne la première grande La Ligue européenne de football va redémarrer depuis la suspension de la plupart des sports professionnels en raison de la pandémie mondiale de COVID-19, tous les regards seront tournés vers l'Allemagne pour voir comment la situation est gérée et gérée. Aleksander Čeferin, président de l'UEFA, a parlé cette semaine à beIN SPORTS du climat actuel et de la manière dont l'UEFA évalue l'état du jeu.

«En principe, nous faisons confiance aux Allemands. Nous pensons que leurs autorités sont très sérieuses ", a déclaré Čeferin lors d'un appel vidéo." Je pense que c'est un bon signe. Vous savez, ce n'est pas seulement le football. Il s'agit de personnes déprimées parce que nous sommes enfermés parce qu'il y a tellement d'incertitude. Et le football redonne vie à son niveau habituel. Le football apporte une énergie positive. Il est plus facile d’être à la maison si vous pouvez regarder du sport. "

Alors que plusieurs autres ligues ne savent pas comment et quand elles peuvent recommencer leurs propres compétitions, la décision et le développement en Allemagne sont un soulagement bienvenu et quelque chose que Čeferin pense que tout le monde peut se rallier et refléter.

"Je pense que c'est un grand geste de grande coopération entre la ligue allemande et le gouvernement allemand, et j'espère et je pense qu'ils seront très réussis."

Les deux Premier League anglaise et Serie A italienne ont rencontré des difficultés pour parvenir à un accord entre les entités gouvernementales, les organismes sportifs, les clubs et les joueurs. Les clubs espagnols viennent tout juste de reprendre l'entraînement, et même alors uniquement dans des conditions strictes. Aucune décision n'a encore été prise quant à la date exacte de reprise de la Liga, avec cinq joueurs de la ligue récemment testés positifs pour le coronavirus.

Environ deux semaines après la date initialement prévue pour la finale de la Ligue des champions 2020, Čeferin était optimiste à l'idée de pouvoir terminer la saison de football européenne. Le dernier point majeur de discussion a été les Championnats d'Europe, qui devaient se dérouler du 12 juin au 12 juillet 2020, le match d'ouverture devant avoir lieu à Rome alors que l'Italie accueillait la Turquie. La décision de reporter le tournoi depuis un an a été faite à la mi-mars, et alors qu'aucun plan concret n'a été annoncé, Čeferin est sûr que la compétition se déroulera dans le même format, dans les mêmes lieux.

«En principe, l'idée est que nous restions dans les mêmes villes. Pour l'instant, nous avons eu des conversations. Avec 9 villes, tout est réglé. Avec 3 villes, nous avons quelques problèmes, nous allons donc en discuter davantage. Nous le ferons en principe dans 12 villes, mais sinon, nous sommes prêts à le faire dans 10, 9 ou 8. »

Des questions demeurent quant à la sagesse d'une telle ambition, avec des préoccupations de logistique et de sécurité au premier plan de toute discussion et débat. Pour l'instant, il semble que l'UEFA et leur président soient d'avis que les choses redeviendront normales lorsque tout redeviendra normal, et ce n'est qu'une question de temps avant d'en arriver là.