La France libère 100 milliards d'euros de relance [Video] – Foot 2020

13

Une déclaration d'intention du gouvernement français, jeudi 3 septembre, alors qu'il annonçait un plan de relance évalué à 100 milliards d'euros – soit environ 118 milliards de dollars.

Le Premier ministre Jean Castex a salué le plan, affirmant qu'il visait à arrêter la hausse du chômage en créant au moins 160 000 emplois l'année prochaine.

"Ce plan de relance vise à empêcher notre économie de s'effondrer et d'exploser le chômage".

Les responsables disent que 41 milliards de dollars seront investis pour rendre l'économie plus compétitive.

35 milliards de dollars sont destinés à des politiques énergétiques plus respectueuses de l'environnement et le reste ira au soutien de l'emploi, de la formation et des initiatives sociales.

Le plan est principalement axé sur la dynamisation des entreprises et devrait s'étaler sur deux ans.

Mais elle ne soutient pas directement la demande des consommateurs – moteur traditionnel de la croissance française.

Le gouvernement du président Macron espère que le plan pourra ramener l'économie aux niveaux d'activité d'avant la crise d'ici 2022.

Cela signale également un effort renouvelé de Macron pour faire avancer un programme de réforme en faveur des entreprises.

Avec des réductions des impôts sur les entreprises et de nouveaux fonds publics pour stimuler l'économie.

Un responsable français a déclaré que le stimulus mesurait jusqu'à 4% du PIB, ce qui signifie que la France injectera plus d'argent public dans son économie que tout autre pays européen en proportion du PIB.

La France a connu l'une des récessions les plus profondes d'Europe pendant la crise sanitaire mondiale, et son économie devrait connaître une contraction de 11% dans son ensemble en 2020.

Transcription vidéo

Une déclaration d'intention du gouvernement français jeudi alors qu'il annonçait un plan de relance évalué à 100 milliards d'euros soit environ 118 milliards de dollars. Le Premier ministre Jean Castex a salué le plan en disant qu'il visait à arrêter la hausse du chômage en créant au moins 160 000 emplois d'ici l'année prochaine.

Ce plan de relance vise à empêcher notre économie de s'effondrer et d'exploser le chômage.

Les responsables disent que 41 milliards de dollars seront investis pour rendre l'économie plus compétitive. 35 milliards de dollars sont destinés à des politiques énergétiques plus respectueuses de l'environnement. Et le reste continuera à soutenir l'emploi, la formation et les initiatives sociales. Le plan est principalement axé sur la relance des entreprises et devrait s'étaler sur deux ans. Mais elle ne soutient pas directement la demande des consommateurs, moteur traditionnel de la croissance française.

Le gouvernement du président Macron espère que le plan pourra ramener l'économie aux niveaux d'activité d'avant la crise d'ici 2022. Il signale également un effort renouvelé de Macron pour faire adopter un programme de réforme en faveur des entreprises avec des réductions des impôts sur les entreprises et de nouveaux fonds publics pour stimuler le économie.

Un responsable français a déclaré que le stimulus mesurait jusqu'à 4% du PIB, ce qui signifie que la France injectera plus d'argent public dans son économie que tout autre pays européen en proportion du PIB. La France a connu l'une des récessions les plus profondes d'Europe pendant la crise sanitaire mondiale, et son économie devrait connaître une contraction de 11% dans son ensemble en 2020.