Les joueurs vidéo prêts pour le tournoi électronique Euro 2020 – Championnat d’Europe 2020

6

Publié le: Modifié:

L'Euro 2020 a peut-être été rayé du calendrier en raison d'un coronavirus, mais la version du jeu vidéo de l'UEFA eTournament démarre malgré tout samedi.

Au lieu de Kylian Mbappe, Harry Kane ou Cristiano Ronaldo courir autour du terrain, les joueurs va le slug out, contestant le tout premier eEuro de leurs fauteuils.

"Le poids de tout cela est sur nos épaules", a expliqué Lotfi Derradji, 21 ans, originaire de la Paris banlieue mais 'joue' pour Monaco où il a été sacré champion de France en 2018.

"Nous représenterons France non pas sur le terrain mais sur la console, nous recevons énormément de soutien ", a déclaré Walid Rachid Tebane, coéquipier international et de club de Derradji, qui a remporté le titre européen individuel en juin 2019.

"Nous sommes déçus que les euros aient été reportés, mais en même temps cela nous attire plus d'attention", a ajouté Derradji, qui a joué avec l'attaquant international français – et passionné de jeux – Antoine Griezmann.

Ces deux professionnels de l'eSport à lunettes gagnent entre 2000 et 6000 euros par mois, mais peuvent augmenter cela avec les 40000 euros à gagner ce week-end et ses liens commerciaux.

Version électronique

À l'aide d'une console Playstation, les matchs de groupe sont un seul concours de deux contre deux.

Les matchs à élimination directe seront les meilleurs de trois concours et un mélange de un contre un et de deux contre deux. La finale sera la meilleure des cinq.

"Un Kylian Mbappe sera toujours plus fluide à jouer qu'un Mitroglou mais dans le jeu, il n'est pas meilleur que lui", explique Derradji, faisant référence à Kostas Mitroglou, un attaquant grec qui est dans les livres de Marseille.

"Cela ne remplacera jamais le vrai football, ne nous laissons pas emporter.

"Il n'est pas toujours facile de convaincre les gens d'un événement où les concurrents sont assis."

Mais la popularité de jeux en ligne tels que Fortnite et League of Legends auprès d'un jeune public est considérée par l'UEFA comme un signe que le paysage change.

Le directeur marketing de l'UEFA, Guy-Laurent Epstein, estime que le verrouillage a été une aubaine pour l'eSport.

"Les (jeux et émergence des joueurs) représentent une opportunité à saisir", précise-t-il.

"Nous avons assisté à une explosion des événements au cours des derniers mois car cela représente une alternative pour les amateurs de sport", a-t-il déclaré à l'AFP.

"Et certains d'entre eux ont attiré un public important."

Il a ajouté: "Nous espérons un minimum de quatre millions de téléspectateurs ce week-end".

"Nous avons vu que les fans privés de sport regardent les compétitions d'esports même s'ils ne l'avaient jamais fait auparavant."

(AFP)