Lilian Thuram “ choquée '' de voir son fils cracher sur son rival – Foot 2020

43

L'attaquant du Borussia Monchengladbach, Marcus Thuram, a été interdit de six matches par la Fédération allemande de football (DFB) après son acte scandaleux envers Stefan Posch de Hoffenheim.

Le joueur de 23 ans a également été touché dans la poche, condamné à une amende d'un mois de salaire par Gladbach après l'incident de la seconde moitié de la défaite 2-1 à domicile de dimanche (AEDT), avec une nouvelle pénalité de 40000 € imposée par la DFB. .

Le sixième match de la suspension a été suspendu de 12 mois, le jeune attaquant français devant désormais réparer sa réputation ternie.

Il a insisté sur le fait que ce n'était pas un acte délibéré mais s'est excusé auprès de Posch, et Thuram avait également des explications à faire à son célèbre père, vainqueur de la Coupe du monde et du championnat d'Europe avec la France.

S'adressant à RCI Guadeloupe, Lilian Thuram a déclaré: "C'est tout à fait compréhensible ce qui se passe dans les médias. Moi-même, je regardais le match, j'ai été extrêmement choqué.

«Je me suis même posé la question de savoir si c'était vraiment mon fils.

«Après, j'ai eu son explication, c'est-à-dire qu'il faisait rage de colère, et donc il a insulté l'adversaire et sans vraiment le faire exprès, il a eu de la salive qui est sortie.

"Ce qu'il veut, c'est que les gens se souviennent que ce n'est pas intentionnel parce qu'il se dit:" Mais papa, je ne voudrais pas que les gens pensent que je suis capable de cracher sur quelqu'un exprès parce que ça n'a pas de sens "."

L'ancien défenseur à la retraite de la Juventus et de Barcelone, Thuram, a expliqué que Marcus avait appelé le jeune frère Khephren, qui joue pour Nice, du vestiaire pour expliquer la situation.

Il reste à voir si l'incident et l'attention négative affectent les espoirs de Marcus Thuram de jouer pour la France lors de la finale retardée de l'Euro 2020 l'année prochaine.

Lilian Thuram a déclaré que son fils basé en Allemagne devrait tolérer les sanctions contre lui, ajoutant: "Il accepte – et je pense que c'est normal – qu'il devrait être puni parce qu'en effet, c'est un geste qui ne doit pas exister sur le terrain de football. "