Un 2020 12 mois qui garantit – Championnat d’Europe 2020

93

Il ne reste que quelques jours en 2019. Cela a été une excellente année 12 en ce qui concerne les réalisations des activités sportives.

La victoire de Bianca Andreescu à l'Open des États-Unis, la magnifique saison des Alouettes, l'embauche de Thierry Henry à la tête de l'Impact de Montréal, la conquête primaire d'un championnat NBA par les Raptors de Toronto font partie des occasions qui ont marqué la finale 12 mois.

La difficulté du retour réalisable du baseball principal à Montréal a également fait partie des informations sur les activités sportives de plusieurs événements. Vraisemblablement, il continuera d'évoluer dans les premiers mois de la nouvelle période de 12 mois.

En parlant de 2020, un certain nombre d'occasions mondiales sont sur ce système. Les Jeux olympiques d'été de Tokyo et l'Euro 2020 sont attendus par les athlètes.

Sur la scène québécoise, les performances des Canadiens, de l'Impact et des Alouettes seront probablement adoptées avec curiosité. Il y aura probablement des hauts et des bas parce que c'est le cas chaque année.

En particulier les activités sportives individuelles, le tennis et la boxe seront de nouveau au premier plan de la scène sportive. Il est certain que Bianca Andreescu, Félix Auger-Aliassime et Denis Shapovalov leur attireront le clou. Une médaille olympique? Tout est faisable de leur cas.

Quant aux œuvres d'art nobles, Artur Beterbiev, champion unifié des poids lourds doux, défendra ses couronnes dans les premiers mois de 2020 envers son aspirant obligatoire. Après cette étape, il tentera de conquérir les deux dernières ceintures de sa division.

Il peut y avoir Marie-Ève ​​Dicaire qui sera probablement concernée par sa première bataille d'unification de profession en 2020.

le Journal de Montréal énuméré 15 occasions ou données à observer au cours des 12 mois suivants.

Yankees au stade olympique

En mars, les Yankees de New York joueront deux jeux vidéo de pré-saison contre les Blue Jays de Toronto sur le stade olympique. C’est la première fois que les Bombardiers du Bronx se rendent à Montréal en près de 20 ans. Dans les camps d'entraîneurs opposés, il sera probablement accrocheur d'observer l'évolution du Québécois Abraham Toro avec les Astros de Houston.

Jeux olympiques sans la Russie

La métropole de Tokyo accueillera les Jeux olympiques d'été. Une primaire depuis 1964. Une occasion qui sera probablement marquée par l'absence exceptionnelle du drapeau de la Russie qui a été exclu par l'Agence Mondiale Antidopage ces dernières semaines. Cependant, les athlètes russes, qui auront la capacité de montrer qu’ils sont clairs, auront néanmoins la possibilité de participer. En raison de ces circonstances, la récolte de médailles de certains sites internationaux pourrait très bien être affectée positivement. Andre De Grasse, Jennifer Abel et Penny Oleksiak seraient les facteurs clés de la main-d'œuvre olympique canadienne.

Les meilleurs patineurs déterminés à Montréal

Le Centre Bell accueillera les Championnats du monde de patinage artistique du 16 au 22 mars. C'est la première fois depuis 1932 que Montréal présente cette occasion mondiale. Avec un financement de 15 millions de dollars, les organisateurs prévoient des retombées de 36 millions de dollars pour la ville. Ce sera probablement une alternative importante pour les adeptes du Québec de voir l'élite mondiale de déterminer le patinage au travail.

Euro 2020: chocs anticipés

Dans le football, l'occasion mondiale massive sera probablement l'Euro 2020 qui sera probablement offert dans 12 emplacements internationaux totalement différents du 12 juin au 12 juillet. Balle sphérique de haut degré. Nous aurons probablement droit à des chocs qui attirent très l'attention de la section préliminaire. Le Portugal, champion en titre, tentera notamment de survivre au sein du «groupe de la mort» avec la présence des groupes français et allemands. Vous pouvez anticiper un certain nombre de mouvements dans les cafés et bars de Montréal tout au long de cette période.

Stephen Bronfman ne lâche pas

En 2019, le groupe d'entreprises dirigé par Stephan Bronfman a fait de grands pas en attirant une importante main-d'œuvre de baseball au Québec. La mission de garde partagée entre Tampa Bay et Montréal a précipité un émoi assez important dans toute l'Amérique. Nous pouvons nous attendre à ce que le dossier progresse en 2020. Comme l'a déclaré Bronfman: la pratique n'est pas arrêtable.

Deux Canadiens en F1

La saison 2020 de Formule 1 garantit d'attirer l'attention avec la présence de deux Canadiens au sein du groupe de pilotes: Lance Stroll (Racing Point) et Nicholas Latifi (Williams). Cependant, ils ne semblent pas faire partie des groupes supérieurs, ils doivent généralement accepter un certain nombre de facteurs au sein du classement ici et là. Ailleurs sur la planète du sport automobile, le Québécois Raphaël Lessard pourrait avoir un volant à plein temps au sein de la collection de camionnettes Gander Outdoors.

Le repêchage de la LNH ou l'année Lafrenière

Les Montréalais accueilleront les festivités du repêchage de la LNH en juin. Lors de cette vente publique sur le Centre Bell, il y a de fortes chances que la première sélection complète soit le Québécois Alexis Lafrenière. L'Océanic de Rimouski devant lui a fait tourner les têtes depuis ses premiers patins au sein de la LHJMQ. Qui peut avoir la possibilité de choisir ce participant compétent?

L'arrivée de Thierry Henry changera-t-elle cela?

Malgré la conquête du championnat canadien, l'Impact avait une saison en deçà des attentes qui s'y était positionnée en 2019. L'arrivée de Thierry Henry à la barre du onze de Montréal a été un coup de foudre dans le panorama des activités sportives. Nous verrons s'il peut changer la philosophie d'une équipe qui n'a pas participé aux qualifications MLS depuis 2016. Cela commence le 19 février avec la Ligue des champions.

Les rapaces cherchent à remporter le deuxième titre consécutif

Au moment d'écrire ces lignes, les Raptors sont effectivement positionnés pour participer aux éliminatoires de la NBA. Ils pourraient par la suite se mettre à conquérir un deuxième titre consécutif. Cependant, ce sera probablement sans la présence de Kawhi Leonard qui était la colonne vertébrale de l'équipe de Toronto au cours des 12 derniers mois. La magie pourrait faire une approche pour une élimination rapide.

Les Alouettes tenteront de poursuivre sur leur lancée

La saison 2019 a donné aux Alouettes de bons moments. L'arrivée de Khari Jones à la tête de l'effectif et l'émergence de Vernon Adams Jr. comme quart-arrière ont été les faits saillants de la formation de la Ligue canadienne. Cependant, à l'extérieur du terrain, il est tout simplement aussi nuageux. Les Alouettes n’ont cependant pas de propriétaires. Ils ne peuvent pas commencer la campagne de marketing suivante avec l'incertitude identique qui les a dominés tout au long de la campagne de marketing finale.

Le Canadien tentera de se tenir à l'écart d'une autre exclusion des séries éliminatoires

Les Canadiens auront-ils la possibilité de participer aux éliminatoires suivantes? C'est une requête qu'un certain nombre d'analystes demandent depuis le début de la saison. Le long voyage vers l'Ouest et en Floride sera probablement décisif à long terme. Une quatrième élimination en 5 saisons? Claude Julien et Marc Bergevin se croisent les doigts pour que cela ne se produise pas.

La boxe québécoise retrouve son éclat

Au cours des deux dernières années, la boxe québécoise a connu un ralentissement assez important avec le sommet de la carrière de Lucian Bute et Adonis Stevenson. La plupart des principaux combats, qui regroupent des Québécois, sont presque tous offerts aux États-Unis ou ailleurs sur la planète. Cette tendance pourrait s'inverser au cours des 12 mois suivants. Plusieurs duels principaux pourraient très bien être offerts au Québec.

Bianca, Félix, Shapo et les autres

Le tennis canadien a tout simplement connu les 12 mois les plus efficaces de son passé historique avec la victoire de Bianca Andreescu à l'Open des États-Unis et sa participation à la Coupe Davis en dernier. Félix Auger-Aliassime et Denis Shapovalov ont également eu de bonnes instances tout au long de leurs saisons respectives. Nous pouvons nous attendre à ce que leur amélioration se poursuive en 2020 et nous pourrions vivre différents moments agréables.

Kingsbury va dominer

Mikaël Kingsbury a commencé sa saison 2019-20 sur les chapeaux. On peut s'attendre à ce qu'il procède récemment à sa domination sur les pistes de ski acrobatique du monde entier. Il va repousser les limites de son sport.

La NFL: le changement d'énergie

Tom Brady et Drew Brees ont impressionné la galerie avec leurs laissez-passer chirurgicaux. Cependant, l'émergence du quart-arrière Baltimore Ravar Lamar Jackson a marqué la saison NFL 2019-2020. Le passage de l'énergie à la toute nouvelle technologie a certainement commencé.