Wuhan se déchaîne: des milliers de personnes assistent à une fête à la piscine dans l'ancien épicentre du COVID-19 – Euro 2020

24

Il y a à peine neuf mois, Wuhan était la ville chinoise où les premiers cas connus de COVID-19 ont été confirmés.

La ville de 11 millions d'habitants s'est enfermée et l'épidémie de virus est devenue une pandémie, se propageant rapidement dans presque tous les pays du monde.

Mais les photos de Wuhan le week-end dernier suggèrent que beaucoup de ses habitants ont vraiment évolué.

Des milliers de personnes en maillot de bain se sont entassées dans le parc aquatique de Wuhan Maya Beach pour un festival de musique électronique.

C'était une énorme fête à la piscine, avec un DJ sur des platines, des danseurs portant des jupes colorées de rah-rah et un spectacle pyrotechnique.

Il y avait peu de signes de distanciation sociale et pas de masque facial en vue: beaucoup dans la foule flottaient sur de grands anneaux en caoutchouc, tandis que d'autres pataugeaient jusqu'au niveau de la poitrine dans l'eau.

Pendant ce temps, les femmes avaient droit à une entrée à moitié prix.

Le parc aquatique a rouvert le 25 juin et a récemment attiré environ 15 000 visiteurs le week-end, ce qui, selon ses propriétaires, représentait environ la moitié de son nombre habituel.

Mais c'était une image très différente du début de cette année, lorsque la ville centrale de la Chine ressemblait à une ville fantôme déserte lorsqu'elle a mis en œuvre le premier verrouillage COVID-19 au monde.

Le verrouillage de Wuhan a commencé à s'atténuer en mars et a été officiellement levé le 8 avril.

Ni la ville ni la province du Hubei n'ont signalé de cas de Covid-19 transmis localement pendant trois mois, et les autorités ont déclaré la ville exempte du virus après avoir testé 10 millions d'habitants de la ville en juin.

Il y a eu plus de 89400 cas de coronavirus signalés en Chine avec 4703 décès.